A vos économes !

Dans une démarche anti gaspillage, j’essaye depuis quelques temps de récupérer feuilles, peaux etc de mes fruits et légumes (je vous en avais touché deux mots ici et ici ). Ainsi par exemple avec les peaux des citrons que je bois le matin, je faisais un nettoyant en les laissant macérer dans un mélange d’eau et de vinaigre. Mais j’avais envie d’en savoir plus, connaître plus d’astuce, pour réduire encore mes déchets verts. J’ai donc demandé à Noël le livre Les épluchures de Marie Cochard. (merci Tonton)

Minolta DSC

Que trouve t on dans ce livre sympathique ?

Des recettes évidemment ! L’auteure nous partage des recettes qu’elle a pu tester, ou que lui ont partagé des personnes adeptes du recyclage d’épluchures .Les aliments sont classés par ordre alphabétique. Et il y a toujours des sous catégories, visuellement faciles à retrouver avec des petites icônes :  cuisine, jardin , beauté et soins.

On y apprend par exemple que les pelures de pommes de terre atténuent les poches et les cernes sous les yeux.Qu’on peut faire de la peinture végétale à partir de queue de fraise et de craie. Ou que les peaux de bananes peuvent se transformer en muffins ! miam . Je n’ai pas encore testé cette recette, mais j’en ai très envie ! Bien sûr, il ne faut utiliser que des fruits et légumes BIO, cela va de soit.

Minolta DSC

 

En plus de ces astuces incroyables, nous trouvons des témoignages d’acteurs du zéro déchet, mettant en place des initiatives autour des « épluchures ». Et à la fin du bouquin, il y a même un petit annuaire anti-gaspi en France et ailleurs, avec par exemple les célèbres disco soupes ou autres mouvements, associations engagés. Nous y apprenons d’ailleurs qu’il y a une journée internationale contre le gaspillage alimentaire le 16 octobre de chaque année.

Minolta DSC

 

C’est écologique, économique et gourmand ! Un livre à feuilleter, lire et relire, à éplucher pour se nourrir de chaque détails et bonnes idées.

Voici par exemple une belle idée bientôt  mise en place sur Aix en Provence :Les soupes locales

 

Alors tentés ?

L’affaire est dans le sac

Avec la nouvelle loi interdisant (enfin) les sacs en plastique, nous voila peut être un peu dépourvu (dès que la bise fut venue). Comment se dépatouiller au magasin ? Le 1er réflexe pour le kit de survie zéro sac plastique, est de toujours avoir de quoi mettre ses courses sur soi.  Pour un gain de place et de praticité voici quelques idées ! Évidemment cela ne va pas aider à transporter du poisson frais ou autre fromage dégoulinant . pour cela il vous faudra en plus des boites ou bocaux. Mais restons en aux éléments de base.

En tant que super héro du quotidien pour sauver la planète de l’asphyxie plastique munissez vous toujours dans votre sac :

  • d’un ou deux petits sacs à coulisse pour le vrac, on ne sait jamais…si vous étiez pris d’une envie soudaine de noix de cajou au curry en vrac.

Minolta DSC

  • Pour un gain de place , optez pour le filet à provision. Piquez celui de votre grand mère, achetez en un (cela se trouve en magasin bio, ou quincaillerie. Il existe une marque made in France : FILT) ou pour les plus manuels d’entre vous, crochetez le !

filet à provision fait mains

  • Ou munissez vous du très tendance Tote bag. Facile à coudre, mais il y en a de tellement beaux faits par de petits créateurs. autant se faire plaisir , c’est pour la bonne cause ! 🙂

Tote bag

  • Et si vous n’avez pas de sac, me diriez vous . Au moins avez vous une poche dans un de vos vêtements ? Alors ne vous séparez jamais d’un beau foulard. Pour en faire un sac , à la mode japonaise (furoshiki)

Fukoshimi

Et vous voila parés pour sauver le monde, fastoche non ? A vous de jouer, super héro du zéro déchet !

Remèdes d’après fêtes

Après quelques jours de vacances, de repas chargés ou bien alcoolisés en écoutant les souvenirs de Tatie Georgette et les blagues de notre ami Gontrand. Ou bien tout seul à finir les orangettes devant le Noel de Mickey. Il est temps de calmer le jeu et faire une pause pour notre corps !

Le 1er jour des #SOLDES en 10 gifs !  http://www.elle.fr/Mode/Les-news-mode/Autres-news/Faire-les-soldes-2874200

On se calme Georgette !

En gélules:  vous pouvez faire sur quelques jours une cure de charbon ou faire la boîte complète bien sûr, si vous vous en sentez le courage. Mais en cas d’excès, si le lendemain vous prenez une ou deux gélules de chardon, cela va déjà mieux. Mais aussi, pissenlit, artichaut, radis noir sont aussi drainants et nettoyants.

Petit rituel du matin: Jus de citron dans de l’eau tiède à jeun. Certains le font même toute l’année. Le faire périodiquement est déjà bien. Si vous aimez le goût , vous pouvez aussi y rajouter des bouts de gingembre frais à faire infuser. En cas de crise vous pouvez boire le mélange citron frais pressé et eau, toute la journée, excellent pour drainer.

A cuisiner : L’artichaut est votre ami ! Il aide à désengorger le foie. Il est bon de se mettre au vert comme on dit, des fruits et des légumes frais en général. Et en particulier :radis noir, choux, poireaux, l’huile d’olive (un peu), l’artichaut (non, je n’ai pas d’action chez Prince de Bretagne) et du romarin. Boire de l’eau . Je me souvenais que dans le livre Mes petites magies de Marie Lafôret , elle conseillait après une série de repas lourds de manger (boire) de la soupe à l’oignon. C’est ce que j’ai fait après Noël pendant 2 jours et je peux dire que je me suis rapidement senti mieux. Comme tout les mono-régimes; je vous déconseille de le faire sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. C’est dangereux pour le corps, cela peut créer des carences, et des douleurs. Toutes personnes ayant testé une cure de soupe aux choux pour maigrir vous diront à quel point cela les aura délabré de l’intérieur. Donc sur 4 repas cela me paraît déjà largement suffisant. Bien sûr sans l’agrémenter de gruyère rappé, petits gourmands ! Mais si vous avez peur d’avoir faim et pour varier, vous pouvez accompagner votre soupe à l’oignon d’un steak de soja, un bol de riz ou je ne sais quoi de sain mais consistant.

6a7ced4dbd6ef4f5fb316adecca62cd0

Je me suis replongée dans le livre de Marie Laforêt, il allie autobiographie et astuces naturelles pour se soigner ou prendre soin de soi. Le seul bémol est qu’elle donne quelques recettes de bains,( si vous n’avez pas de baignoire ou une grosse conscience écologique). Les recettes ne sont pas vegan ! Mais si vous êtes seulement végétarien comme moi ; seule une recette à base de graisse d’oie vous fera horreur.

Voici donc 2 recettes d’après fête tirées de ce livre:

« Bouillon Cartier pour les reins: – 2 oignons – 3 échalotes – 2 oignons rouges – 

Epluchez et coupez en rondelles oignons et échalotes. Jetez vos anneaux dans une casserole graissée d’un peu d’huile d’olive et faites les transpirer jusqu’à ce qu’ils aient perdu leur odeur piquante. Lorsqu’ils dégagent une odeur appétissante, qu’ils ont blondi, arrosez d’un litre d’eau « brita » froide. A ébullition, baissez l’intensité de la cuisson pour la maintenir frémissante pendant 20 min. Prévoyez d’avoir à vous lever la nuit ». (contrairement à moi il y met du pain rassi et du comté, et ne mange que ça pendant 2 jours)

Bouillon Cartier pour le foie: – 2 artichauts de Bretagne ou 4 carciofini d’Italie – un bâton de réglisse – 2 gélules de charbon végétal.  

Dans l’évier, ébouillantez d’un demi-litre d’eau vos artichauts, pour éviter leur amertume. Puis comme à l’ordinaire, faites les cuire dans un litre d’eau « brita » , accompagné d’un bâton de réglisse.Après cuisson, retirez les artichauts. Mettez l’eau de cuisson dans une tisanière avec le bâton de réglisse. Buvez. En avalant vos gélules de charbon végétal. »

Minolta DSC

Epices et aromates digestives, dépuratives et détoxifiants : aneth, anis vert, anis étoilé, baie de genévrier, cardamome, carvie, céleri sauvage, citronelle, cumin, curcuma, galanga, paprika et raifort.

Ne sautez pas de repas ! C’est le meilleur moyen de stocker au max le repas suivant. Mieux vaut manger léger que rien du tout. Et surtout manger quand on a faim et selon sa faim !

Les huiles essentielles : citron, menthe poivrée, estragon. De préférence sue un sucre, un bout de pain ou du miel.

En infusion : (extrait d’Aux herbes de la saint Jean de P. Maasdam)

« 30 gr de romarin feuilles – 30 gr de camomille romaine fleurs  (pour ceux qui ne craignent pas  l’amertume) – ou 30 gr de camomille matricaire fleurs – 30 gr d’aspérule odorant plante entière.  Boire une tasse soir et matin, ne pas en abuser. » 

Si vous ne vous sentez pas l’âme de faire le mélange vous même en achetant ces plantes en magasins bio par exemple. Vous pouvez vous dirigez vers certaines pharmacies/herboristeries qui pourront préparer cette infusion. Pour les « flemmards   » je vous conseille les tisanes en sachets yogi tea détox ou digestion  par exemple, ou la tisane détox de chez Clipper à l’hibiscus et  réglisse,  miam !

Si avec tout ça , vous ne vous sentez pas léger et avec le teint frais !