La positive attitude !

Je vous avais déjà présenté les cahiers de développement personnel des éditions Jouvence . J’en ai récemment testé un nouveau dans la même idée, mais dans une  édition différente. Offert gentillement par Julie de  French Caen Caen . Le cahier positive attitude des paresseuses aux éditions Marabout.

Minolta DSC

Dormance Petit Chat Grain

Les points positifs :  Principalement : La forme .

Je m’explique. Sur la couverture, il est précisé 30 jours de coaching. Le cahier est donc découpé en 30 chapitres avec une thématique précise à chaque fois. Cela permet d’opérer un changement sur soi tout en douceur. Comme un petit défi à effectuer ou un sujet sur lequel réfléchir, par jour. Ce qui rend la tâche moins lourde. Les chapitres sont courts, il y a de quoi bien commencer la journée, avec un moment pour soi autour de l’estime de soi, l’affirmation, les émotions, la gestion du temps, la communication, etc. Le bien être étant lié a beaucoup de paramètres , les sujets abordés sont divers et variés . Ce que je trouve très intéressant. Et c’est abordé de manière fraîche et enjoué.

Les chapitres sont toujours fait sur le même modèle. Un paragraphe introductif. Une phrase-slogan pour la journée . Quelques questions généralistes sur la thématique pour créer une prise de conscience. Puis des exercices, des conseils pratiques. C’est concis, clair et efficace.

Minolta DSC

Dormance Petit Chat Grain

Le supplément bonus en fin de cahier est très sympathique; on y trouve des recettes pleines de bonnes humeurs. Ainsi que des articles sur des astuces bien être. Parfois des conseils basiques, mais qui redit avec humour font passer un message décomplexé et du fait plus acceptable. C’est souvent très drôle ! (Dans la rubrique  Le langage positif. « Evitez de dire  : Mais quelle pouffiasse. Mais Plutôt : Elle a un conception très personnelle de l’élégance 😀 )Comme par exemple l’importance de bien dormir, avoir un rythme du sommeil régulier  et « tanpis si cela n’est pas compatible avec un mode de vie endiablé ». Vous n’êtes pas une mamie , vous prenez soin de vous ! Nuance !

Minolta DSC

Dormance Petit Chat Grain

Les points négatifs : Peut être le côté un peu superficiel, beaucoup de sujets sont abordés et du fait, bien obligé de rester en surface. J’ai eu un peu de mal avec le style d’écriture parfois, qui me rappelle beaucoup les magazines féminins tendances, très décontracté avec de nombreux anglicismes. J’ai tiqué sur quelques recommandations comme dans les petits défis pour l’estime de soi « oser être féminine » , qu’est ce que cela veut dire ? Si quelqu’un a une définition de « être féminine ». Ou conseiller la chirurgie esthétique, tout en expliquant que cela ne règle pas les mal êtres profonds malgré tout, étrange…  Compte tenu de mes valeurs, certains conseils plutôt matérialistes ou consumériste m’ont choqués : comme se relaxer en faisant « chauffer la carte bleue » on sait très bien, que ce type de « bien être » est très court et n’apporte pas de bonheur sur le long terme. Ou conseiller de regarder de la télé réalité pour se vider la tête, qui à mes yeux sont des émissions poubelles. Mais bon je joue la tatillonne .

En conclusion :

Je trouve que c’est une bon cahier pour rentrer dans une démarche de bien être personnel, cela donne plusieurs pistes. Je pense que comme toujours avec ce genre d’ouvrage, il est bon de le garder à porter de mains et le relire de temps en temps. Et s’il on veut aborder des thématiques plus en profondeur; il n’y a plus qu’à investir par la suite dans des lectures ou des cahiers de développement personnel plus spécialisés. Voire tester des méthodes comme la sophrologie , la psychothérapie, etc.

 

Avez vous testé ce cahier ? Qu’en avez vous pensé ? En connaissez vous d’autres ? Si oui je serais ravie de les découvrir.

 

 

Cueillir la fleur de ce jour

Cultiver le positif ! Encore une idée de bisounours jardinier !

Météo maussade, mauvaises nouvelles, les moyens sont nombreux pour nous saper le moral. Sans se voiler la face sur la réalité de ce monde, essayons de nous focaliser sur ce qui va. Soit disant le français est râleur, et l’époque est en crise dans tous les domaines. Et si c’était ce qu’on voulait nous faire croire….pour consommer plus d’objets qui nous combleront de joie (juste l’espace d’un instant), plus de médicaments pour aller mieux, etc. Il est sûrement plus facile de manipuler et d’avoir une main mise sur un peuple dépité. Bref, le propos n’est pas là. Sans partir dans une théorie du complot, bien difficile actuellement de garder la tête froide et surtout, le sourire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

crédit photo : Dormance Petit chat Grain

Mais il y a en chacun de nous de quoi faire basculer la vapeur. Même si, malheureusement, à l’heure actuelle légèreté, sourire et positif riment encore avec niaiserie. Cela n’a rien à voir avec la bêtise. Je ne vous demande pas d’adopter un petit poney et de vivre dans un arc en ciel. Juste de voir le verre à moitié plein, un peu plus souvent. Une intelligence du bien être pour soi, qui rejaillirait sur les autres.

Voila ce que j’ai appris au fil de ces dernières années, face aux obstacles de la vie, comme aux coups de blues du quotidien :

Se créer une mallette de secours pour coups de blues:

1) Apprendre à identifier ce qui les crée ( même si ce n’est pas évident, et que cela peut être juste « comme ça ») permet de les relativiser et de les amenuiser. Parfois nous avons juste besoin de repos. Cela peut paraître bateau, mais nombre d’entre nous s’écoute peu. Surtout dans une société où il est mal vu d’être passif.

2)  Détecter ce qui nous fait du bien. Certains films; certaines musiques suffisent parfois à nous re-booster. Pour ma part, au plus bas j’avais arrêté la télé (source de négatif) . Délaissant les musiques nostalgiques, je me suis mise à écouter du rock n ‘roll des années 50; 60 et du rockabilly (entre autre). Ce peut être voir des amis, ou au contraire se recentrer, aller dans un lieu qu’on aime, se chouchouter, s’acheter des fleurs, se balader, prendre le soleil, lire des pensées de philosophes…les idées sont multiples.

3) Faire des listes de ce qui nous anime, de ce que l’on aime, ou de ce qu’on aimerait faire pour nous pousser vers l’avant. Par exemple : JE ME SENS BIEN QUAND : Je suis dans le train/Je marche/Je suis dans la nature/je suis avec des amis/je flâne dans une librairie/ j’entends la voix d’une personne que j’aime au téléphone/Je crée…                                                                           CE QUI ME DONNE LE SOURIRE: entendre des hirondelles ou des alouettes/entendre des gens rire / quand le quotidien devient cocasse….                                                                                                                                                                          CE QUE J AIMERAIS FAIRE: dormir avec les loups/ passer une nuit dans une cabane dans un arbre/ prendre des cours de dessins…

C’est une bonne et 1ère étape pour repartir du bon pied. Se rendre compte que l’essentiel est fait de simplicité. Dans cette mallette il faut avoir conscience de tout cela, car parfois les crises d’angoisses peuvent nous assaillirent n’importent  où. Il devient compliqué de se mette un DVD au travail, ou partir en voyage avec tout nos grigris anti stress.Car le plus difficile est peut être d’accepter et de comprendre que ces grigris sont en nous.

Se créer des rituels ou des techniques pour voir la vie plus rose:

Comme des lunettes de sauvetage pour voir plus clair. C’est à mes yeux un exercice compliqué. Car dans les périodes sombres l’énergie vient  même à manquer pour espérer. Il devient impossible de trouver la force pour puiser dans ce qui pourrait nous faire du bien, relever la tête et avancer de nouveau. En plus de prendre soin de soi, et surtout être indulgent envers soi même. Voici quelques exercices que j’ai pu faire ou dont je me sers encore, en cas de baisse de moral. Quand relativiser devient difficile.

– Lister dans ma tête les points positifs dans ma vie (car il en existe bien, même les plus basiques : avoir un toit au dessus de la tête, être en bonne santé, avoir des amis…)

– Respirer profondément pour me calmer et me recentrer

– En fin de journée retracer ce que j’ai fait et trouver une ou plusieurs choses positives que j’ai vécu, entendu, vu.

– Eviter d’utiliser des phrases négatives: ne plus dire que je suis continuellement fatiguée par exemple. M’a permis d’arrêter d’en faire un fixette et d’aller mieux. Ou arrêter de me qualifier de dépressive, même en plaisantant.

– Faire des compliments sincères, aider ou encourager les autres. J’ai remarqué qu’en envoyant du positif, on en reçoit en retour. Peut être pas du tac au tac, mais cela nous revient toujours.

– Ecrire un cahier défouloir.

– M’obliger à me faire « belle » et…sourire.( En plus ça crée moins de rides que faire la tête)

Trouver les gens agressifs risibles ou pitoyables. (non ce n’est pas très positif 🙂  )

Pour ma part, ce sont des choses qui fonctionnent. Je ne dis pas que parfois, je n’ai pas accompagné ça d’une cure d’oméga 3 (j’en reparlerai) ou de vitamines. Mais je crois fortement à l’effet boomerang – à chacun de trouver sa méthode-  une fois le processus enclenché, on récolte ce que l’on a semé. Alors piochons le positif  partout, tout le temps. Propageons le sourire. Et surtout…continuons à nous émerveiller !

Et vous, quelles sont vos techniques pour aller mieux ?