Quand la Provence s’engage

Tout commence lors du Fermes d’avenir tour à Saint Maximin la Sainte Baume, une journée chaude comme on peut en connaître en Provence. Tous les stands sont plus intéressants les uns que les autres, mon regard est attiré par un logo que je connais « Commerce engagé ». De là mes yeux se relèvent et aperçoivent les sacs Ca’bâche

2017_CABACHE_LOGO_VF

Exemples sacs

crédit photo :Ca’bâche

Un article lu à leur sujet me revient en tête. Des bâches publicitaires changés en sac, ça commence bien. Mais je suis curieuse d’en savoir plus, rendez vous pris le 30 août pour discuter de tout ça.

Il fait 33 degrés, je sonne à la mairie de La Celle. Lorélie m’ouvre la porte et m’accompagne dans les bureaux qu’elle partage avec les autres membres de l’équipe ainsi que ceux de l’association Souffleurs d’écume -une belle initiative à découvrir également- .Un verre d’eau s’impose, et s’est parti pour trois quart d’heure d’une discussion passionnante et enrichissante.

Ca’bâche est un projet mis en place depuis 2013 par la mairie de Brignoles (83), la SIVED (syndicat de gestion des déchets) et l’association Ecoscience Provence 

Lire la suite

Fermes d’avenir tour

Il y a quelques jours , j’ai eu la chance d’assister à un nouveau festival éco-responsable.  Fermes d’avenir tour est un événement itinérant qui va à la rencontre des acteurs locaux  . Il permet de créer un réseau entre des initiatives , mais aussi de fabriquer du lien entre les « consommateurs » , et ces fameux acteurs du terroir. Pour agir autrement. 30 étapes du juin à septembre pas forcément dans des grandes villes, au programmes ateliers, visites, conférences, projections de documentaires , stands, marchés de producteurs, concerts le tout gratuits , avec en plus une restauration bio et locale !

Le programme est donc différent à chaque fois. On pourrait s’amuser à suivre le tour afin de découvrir un maximum des personnes motivantes et inspirantes. Pour ma part cette journée m’a fait énormément de bien, malgré le peu de personnes présentes pour un tel événement porteur , instructif et positif.  Je me suis sentie à ma place, j’ai appris beaucoup de choses, fait de belles rencontres, découvert des lieux que j’ignorais, pourtant dans la ville qui m’a vu grandir depuis mon adolescence. Cela m’a rempli , et donné plein d’espoir sans être dans l’utopie. Lire la suite

Remèdes d’automne

d988073b76a408915a8f830390aa4678

Depuis quelques semaines, c’est la même rengaine. Tous les matins au travail, ou lorsque l’on croise un ami : -« Ca va ?  -Moui, fatigué(e)…j’comprends pas pourquoi ». Tout le monde est patraque, le corps se met au rythme de l’automne et ses premiers frimas. Sans parler du changement d’heure et ses dégâts ! Oulala ma bonne dame !

Début septembre, j’ai donc voulu me prémunir de ce coup de mou saisonnier. (Ceux qui me suive sur Facebook, ont du voir passer la photo de ces produits miracles!) Mais avec des techniques que je n’avais jamais essayé. Vous avez sûrement compris, que j’axe ma manière de vivre et donc de me soigner autour de produits naturels, de remèdes de grand mères, etc. Qui soient le plus respectueux de mon corps et de l’environnement. Voici donc le bilan de ce test :

Minolta DSC

Infusions énergisantes:

  • Mélange ayurvédique bio « Vitalité » de chez plaisirs des thés : réglisse, clou de girofle, baies de poivre noir, gingembre et cassia.

Mon avis: D’un point de vue gustatif, je trouve cette infusion délicieuse, elle me régale. La réglisse est assez prédominante, je sais que son arôme ne plait pas à tous, donc je préfère le préciser. En ce qui concerne ses bienfaits, je la trouve efficace. Elle est réellement stimulante et énergisante. De plus, j’ai l’impression qu’elle fait du bien à mon petit ventrou (normal vu les composants) qui est du genre capricieux.  Le seul bémol est que le mélange pèse plus lourd que du thé, cela donne l’impression d’avoir une quantité moindre dans le sachet (6€ les 100gr).

Je continue ? : Oui, triple oui ! J’ai même racheter un gros sachet cette fois ci !

  • Thé Mu du magasin Himalaya : réputé pour ses nombreuses vertus. A la base, j’étais allé dans ce magasin pour acheter une infusion également appelé « vitalité » et un mélange d’épice massala appelée « yogi tea » (qui est très bon d’ailleurs). Et une copine m’a conseillé ce mélange de plantes, me disant qu’il guérissait tout, même ce dont on a pas conscience ! Il est à base de 16 plantes (il n’a de thé, que le nom) : orange douce, cannelle, gingembre, chardon béni, racine de persil, hysope, réglisse, fenouil, anis, coquelicot, noix de cyprès, abricot feuille, clous de girofle, quinquina, noix de col, baie de cynorhodon bio.

Mon avis : Je n’ai pas réussi à faire la cure, et donc boire si ce n’est tous les jours, au moins régulièrement. Car le goût m’a beaucoup déplu. Je ne sais pas si je l’ai trop infusé, pas assez. Il n’y a pas un  arôme en particulier qui ressort, je trouve cela assez amer. Et mon ventre n’a pas apprécié, en même temps peut être que l’infusion faisait son travail !

Je continue ?: Pas vraiment.Je finirai bien sûr le sachet, mais au coup par coup. Et peut être mélangée à du miel, ou a de la confiture de gingembre de chez Nature et découverte, alors que normalement je ne sucre pas mes boissons.

Minolta DSC

L’huile de Ricin: Huile par excellence pour les poils ! Cheveux,sourcils et cils. Qui les embellit, les fortifie et tout et tout. J’avais l’impression que mes cils étaient moins fournis ces derniers temps, j’ai donc voulu essayer.

Mon avis: C’est très efficace. Je posais une fois tous les 2-3 jours à l’aide d’un coton tige de l’huile sur mes cils. Au bout d’une semaine et demi, les bienfaits étaient visibles mes cils s’étaient étoffés. Je vous conseille cependant de le faire le soir, pour que cela repose pendant la nuit .Car c’est une huile très épaisse, presque gluante. Cela peut donner un effet de maquillage mouillé aux yeux, mais si vous portez des lunettes…elles seront vite badigeonnées de matière grasse.

Je continue ?: Malheureusement non. Même si j’étais contente du résultat. J’ai remarqué que cela irritait mes yeux, même en posant l’huile sur les bords externes des cils….

Minolta DSC

Le brossage à sec: Je n’arrêtais pas de lire ou d’entendre parler de ce brossage à sec…rien à voir avec une technique de pressing pour vêtements fragiles. Mais une pratique bien être, visiblement vieille comme le monde, simple, pas chere et follement efficace. Tentant non ?

Mon avis: J’avais peur que cela soit contraignant, car il faut le faire le matin, avant de prendre la douche. Brosser tout le corps, en partant du bout des mains, jusqu’au coeur, puis des pieds jusqu’au ventre; en faisant des petits cercles. Pas forcément tous les jours, mais au moins une fois tous les deux jours au début. En fait cela se fait très rapidement, entre 5 et 10 min je dirais. Et effectivement, c’est magique ! J’ai souvent la peau sèche, et très rapidement cet aspect s’est amenuisé. Et elle est devenue plus douce (cela sans l’usage d’huile ou crème hydratante). Mes cuisses se sont affinées. Et j’ai la sensation après l’avoir fait de me sentir booster, et légère !

Je continue ? : Oui !!!

Minolta DSC

Et pour finir, après le corps, un petit exercice quotidien pour l’esprit ! Le bien être des deux étant étroitement lié, me direz vous.  J’avais lu et vu plusieurs exercices d’écriture un peu toujours sur le même principe pour faire ressortir le positif de chaque jour. Certains écrivent 3 phrases commençant par « Merci pour…. » ou « je suis reconnaissant(e) pour… », ou trois bons moments passés dans la journées. J’ai fait un mélange de tout ça et depuis juillet tous les soirs j’ai tenté de mettre en place ce petit rituel d’avant dodo.

Mon avis: C’est scientifiquement prouvé, plus on fait son maximum pour se focaliser sur le positif, plus notre cerveau prend le pli. Ce qui nous permet de moins ruminer, s’ouvrir à d’autres aspects de la vie bénéfiques pour nous, ouvrir les portes du bien être et au final être bien dans sa vie. J’ai remarqué que mon esprit était plus alerte, déjà car c’est une exercice de mémoire sur la journée. Et que réellement, les points positifs prenaient le dessus, sur les contrariétés. J’étais comme plus attentive à trouver de quoi écrire dans mon cahier: des petites réussites personnelles, des discussions sympathiques, capturer des moments cocasses ou beaux.  J’ai eu du mal à le faire chaque soir, je le faisais parfois au petit déjeuner le lendemain. Un des aspects que j’ai trouvé intéressant, c’est qu’à force, cela fait ressortir ce qui nous fait du bien général, mais aussi les points récurrents (même si on ne les écrit pas) qui vont un peu gâcher une journée. C’est bien de les identifier, mais cela est parfois difficile à digérer car cela implique que des changements seraient nécessaires…ce qui n’est pas toujours évident. Cela permet aussi de relativiser, car certains jours il est compliqué de trouver au moins 3 bonnes choses ou points positifs. Au départ cela me déprimait un peu, je me disais, « voila ce n’était pas une bonne journée ! » alors que ça n’a rien à voir ! Nous sommes parfois, moins réceptif, moins en forme etc, il est bien de l’accepter.

Je continue ?: Oui, bien que j’ai l’impression que ce système est intégrer en moi. Il est bon de faire des piqûres de rappel en période de coup de mou. J’ai de plus en plus de mal à m’y tenir, j’attends parfois 48h voir plus avant d’écrire dans le cahier, ce qui complique la tâche. Mais c’est un très bon rituel du soir (ou du petit déjeuner) .

Prochaine cure énergisante, du pollen de fleurs !  C’est parti !

Et vous ? Avez vous des remèdes pour les changements de saisons ? Des cures que vous faîtes chaque année ? Des rituels bien être ?