La positive attitude !

Je vous avais déjà présenté les cahiers de développement personnel des éditions Jouvence . J’en ai récemment testé un nouveau dans la même idée, mais dans une  édition différente. Offert gentillement par Julie de  French Caen Caen . Le cahier positive attitude des paresseuses aux éditions Marabout.

Minolta DSC

Dormance Petit Chat Grain

Les points positifs :  Principalement : La forme .

Je m’explique. Sur la couverture, il est précisé 30 jours de coaching. Le cahier est donc découpé en 30 chapitres avec une thématique précise à chaque fois. Cela permet d’opérer un changement sur soi tout en douceur. Comme un petit défi à effectuer ou un sujet sur lequel réfléchir, par jour. Ce qui rend la tâche moins lourde. Les chapitres sont courts, il y a de quoi bien commencer la journée, avec un moment pour soi autour de l’estime de soi, l’affirmation, les émotions, la gestion du temps, la communication, etc. Le bien être étant lié a beaucoup de paramètres , les sujets abordés sont divers et variés . Ce que je trouve très intéressant. Et c’est abordé de manière fraîche et enjoué.

Les chapitres sont toujours fait sur le même modèle. Un paragraphe introductif. Une phrase-slogan pour la journée . Quelques questions généralistes sur la thématique pour créer une prise de conscience. Puis des exercices, des conseils pratiques. C’est concis, clair et efficace.

Minolta DSC

Dormance Petit Chat Grain

Le supplément bonus en fin de cahier est très sympathique; on y trouve des recettes pleines de bonnes humeurs. Ainsi que des articles sur des astuces bien être. Parfois des conseils basiques, mais qui redit avec humour font passer un message décomplexé et du fait plus acceptable. C’est souvent très drôle ! (Dans la rubrique  Le langage positif. « Evitez de dire  : Mais quelle pouffiasse. Mais Plutôt : Elle a un conception très personnelle de l’élégance 😀 )Comme par exemple l’importance de bien dormir, avoir un rythme du sommeil régulier  et « tanpis si cela n’est pas compatible avec un mode de vie endiablé ». Vous n’êtes pas une mamie , vous prenez soin de vous ! Nuance !

Minolta DSC

Dormance Petit Chat Grain

Les points négatifs : Peut être le côté un peu superficiel, beaucoup de sujets sont abordés et du fait, bien obligé de rester en surface. J’ai eu un peu de mal avec le style d’écriture parfois, qui me rappelle beaucoup les magazines féminins tendances, très décontracté avec de nombreux anglicismes. J’ai tiqué sur quelques recommandations comme dans les petits défis pour l’estime de soi « oser être féminine » , qu’est ce que cela veut dire ? Si quelqu’un a une définition de « être féminine ». Ou conseiller la chirurgie esthétique, tout en expliquant que cela ne règle pas les mal êtres profonds malgré tout, étrange…  Compte tenu de mes valeurs, certains conseils plutôt matérialistes ou consumériste m’ont choqués : comme se relaxer en faisant « chauffer la carte bleue » on sait très bien, que ce type de « bien être » est très court et n’apporte pas de bonheur sur le long terme. Ou conseiller de regarder de la télé réalité pour se vider la tête, qui à mes yeux sont des émissions poubelles. Mais bon je joue la tatillonne .

En conclusion :

Je trouve que c’est une bon cahier pour rentrer dans une démarche de bien être personnel, cela donne plusieurs pistes. Je pense que comme toujours avec ce genre d’ouvrage, il est bon de le garder à porter de mains et le relire de temps en temps. Et s’il on veut aborder des thématiques plus en profondeur; il n’y a plus qu’à investir par la suite dans des lectures ou des cahiers de développement personnel plus spécialisés. Voire tester des méthodes comme la sophrologie , la psychothérapie, etc.

 

Avez vous testé ce cahier ? Qu’en avez vous pensé ? En connaissez vous d’autres ? Si oui je serais ravie de les découvrir.

 

 

Cahiers de vacances

J’étais intriguée par ces petits cahiers d’exercices bien être pour adulte, que nous voyons fleurir en librairie. Dans un moment de stress au travail, j’ai émis le souhait, en plaisantant à moitié que j’allais m’acheter toute la collection pour être plus calme.

Minolta DSC

Je me suis donc offert « la gestion des conflits » et « la psychologie positive ». Et quelques jours après pour mon anniversaire, une amie m’a offert « voir la vie en rose » et « lâcher prise » (très bien choisi).

J’étais curieuse de ce que cela allait donner. Je me doutais que cela serait plus intéressant et plus constructif que ces cahiers de coloriages « art thérapie » qui ont le vent en poupe. Mais je me demandais si cela serait vraiment porteur et le réponse est : oui ! A une échelle différente bien sûr, mais cela m’a forcément appris des principes de bases intéressants, faciles à mettre en place et à intégrer au quotidien. Un cahier comme ceux là peut se faire en quelques heures d’une traite.Mais je vous conseille de les remplir un peu chaque jour. Cela laisse le temps de digérer les informations. Deuxième conseil, prendre une feuille ou un cahier à côté. Certains exercices demandent de déchirer des feuilles, de noircir ou de gribouiller. Ce qui est dommage, car il y a forcément des écrits au verso. Surtout si vous souhaitez refaire certains exercices plus tard.

La chance a fait que je les ai lu dans un bon ordre ( pour moi), cela est allé crescendo dans l’intérêt et la « qualité » des cahiers:

  1. Gestion des conflits: J’avais choisi ce cahier car je suis souvent face (ou par téléphone) à des gens agressifs dans mon travail.J’espérais trouver des outils pour garder mon calme, désamorcer certaines situations, trouver les mots justes. Je n’ai pas trouvé de réponses à ces attentes précises. Mais j’ai appris par exemple, qu’il y avait un processus presque mécanique dans une colère qui monte. Qu’il existe donc un seuil spécifique pour l’enrayer et que celui ci dépassé, il est impossible de revenir en arrière. Lorsque j’ai lu ce cahier, j’ai trouvé qu’il s’adressait plus aux personnes colériques, qui déclenchent donc le conflit. En le re-feuilletant, cela va tout de même au delà. Ce cahier donne des pistes de communication non violente, explique d’un point de vue psychologique les liens qui se créent entre les personnes (domination, manipulation,..), d’où cela vient, comment cela prend forme. Il peut aider si l’on est face à une personne colérique, mais je trouve difficile d’intégrer toutes ces données théoriques pour les mettre rapidement en action en cas de situation critique.
  2. Psychologie positive :Ce cahier donne de bons conseils, il contient j’ai l’impression plus de textes explicatifs que d’exercices. La présentation est ludique, avec des encarts mettant en avant des principes clés résumés, les rendant ainsi plus aisément intégrables. Les données sont faciles à mettre en pratique et à comprendre. Le gros point noir à mes yeux ,est que ce cahier ne s’adresse qu’aux personnes en couples (hétéros en plus !) , ayant des enfants et un travail…Ce que je trouve assez restrictif.
  3. Voir la vie en rose: C’est celui que j’ai préféré pour l’instant (n’ayant pas terminé le dernier). Il rejoint les qualités du précédent, sans ses mauvais côtés. Les exemples sont de plus en plus concrets. Et il y a plus d’exercices. Personnellement j’aime comprendre ce qu’il se passe dans notre tête. Et grâce à ce cahier, on entrevoit de manière simple les mécanismes qui nous font. On apprend ainsi que cela demande plus d’effort à notre cerveau de voir les choses positivement, c’est une gymnastique au quotidien. Que nos pensées et nos réactions sont liées à nos émotions présentes , qu’il faut savoir écouter. Ne jamais prendre de décision lorsqu’on est fatiguée ou qu’on ne se sent pas bien dans nos baskets, par exemple !
  4. Lâcher prise: Vaste programme ! Ca pourrait être le travail de toute une vie. En tout cas, une chose est sûre,c’est un des piliers de notre bien être, un objectif important. Ce cahier est majoritairement constitué d’exercices; d’écriture, de visualisation, et même d’actes concrets de relaxation ou par exemple : noter sur un caillou le nom du fardeau dont on souhaite se délester, et aller le lancer dans une rivière ou le plus loin possible (à ne pas tenter dans votre studio de 25m carré 🙂 ). Autant d’exercices à faire et à refaire , qui utilisent plusieurs méthodes. Ce qui assure le fait que chacun pourra y trouver ce qui lui fait le plus écho. Je le trouve très bien fait.

En conclusion, tout  ces cahiers sont de bons outils, que je vous recommande. Au même titre qu’un livre de développement personnel, ils sont à relire régulièrement et à garder à portée de la main. La solution est en nous !

Alors, cela vous tenterait ? En avez vous déjà testé un et qu’en avez vous pensé ?

Postcrossing

Ma malle aux trésors !

Ma malle aux trésors !

Déjà un mois que je me suis inscrite sur le site de postcrossing (https://www.postcrossing.com/ ).J’ai découvert ce système par le blog du Le heaume de la mort (ici) , n’ayez pas peur du nom de ce blog 😉 il est très sympa. Vu mon amour des cartes postales (rappelez vous), ça m’avait donné envie. Mais un point me rebutait: donner mon adresse personnelle sur un site internet. Même si cela requiert un mot de passe pour y accéder, j’ai eu une petite montée de parano. Et puis a force de voir les articles  du heaume montrant ce qu’elle recevait,et son enthousiasme, j’ai craqué !

Lors de votre inscription, qui est tout en anglais. Il faut donc se présenter et dire ,si on le souhaite, ce que l’on aime dans la vie, et/ou le type de cartes que l’on aimerait recevoir. Préciser dans quelles langues vous pouvez échanger. Vous pouvez choisir ou pas de recevoir des cartes de votre propre pays par exemple. Une fois tout ca fait, vous avez le droit d’envoyer 5 cartes. Le logiciel vous sort une adresse au hasard. Tant qu’elles ne sont pas arrivées, vous ne pouvez pas en envoyer d’autres. Il est sympathique si vous le pouvez de prendre une photo ou de scanner la carte que vous allez envoyer et la joindre au numéro d’identifiant de la carte. Cela permet quand elle est reçu de la faire apparaître sur le mur de cartes postales du destinataire. Ce fameux numéro d’identifiant est très important, il permet de répondre à la personne qui vous a envoyé la carte, par mail. Après il y a un système de favoris dans les cartes reçues, mais bon rien d’obligatoire.J’espère être assez claire, dans les explications.

à gauche les cartes reçue d'Allemagne, à droite celles de Finlande.

à gauche les cartes venant d’Allemagne, à droite celles de Finlande.

A ce jour j’ai envoyé et reçu 13 cartes. J’ai vu que certaines personnes en avait de 100 à 3000 !! Je pense que je me serai lassé d’ici là, 3000 vous vous rendez compte ! Ce que j’ai trouvé le plus difficile au début, c’était d’écrire un petit mot, en sachant qu’on ne va pas vraiment avoir de réponse. Le but n’étant pas de créer une correspondance sur le long terme. Et puis au fur et à mesure, je me suis amusée à parler de la région dans  laquelle j’habite, ses spécialités , ses traditions etc. Parfois certaines personnes vous racontent vraiment leur vie, vous écrivent des phrases dans leurs langues. Je n’ai eu qu’une fois, une carte avec juste « hello from Moscow » sans signature, j’étais un peu déçue mais c’est le jeu. Les réponses par mail sont souvent très gentilles, en tout cas polies et cordiales, ça c’est quand la carte leur plait moyennement 😉 . Je n’ai eu qu’une fois, justement une carte qui est arrivée aujourd’hui, aucun retour ou remerciement  du destinataire. Cette personne n’avait même pas de petits mots de présentations sur son profil….étrange.

à gauche Indonésie et Taiwan, à droite Russie et USA

à gauche Indonésie et Taiwan, à droite Russie et USA

Le petit bémol à mes yeux, ce trouve dans l’exigence des gens. Je me faisais une joie à l’idée de créer les cartes moi même, en les personnalisant selon les goûts du destinataire. Mais à vrai dire, j’en ai eu peu de fois la possibilité. Car je pense, particulièrement les collectionneurs, n’en veulent pas. C’était même presque agressif « NO HANDMADE CARD, I DON’T LIKE THEM ».(« pas de cartes faites main, je ne les aime pas ») Ecrit en gros comme ça…Des exigences sur le format des cartes, timbre obligatoire, écrire la date etc. Mais bon, ça reste une minorité. Certains profils me semblent antipathiques à cause de ça, et parfois je n’ai du fait pas envie de leur envoyer de cartes. Je ne pense pas qu’on ait la possibilité de demander quelqu’un d’autre. Encore une fois, c’est le principe du jeu.( Sûrement que mes goûts doivent déplaire à d’autres). En tout cas,je trouve  assez amusant de trouver LA carte qui plaira à la personne.

Voici mes cartes préférées : Je ne me lasse pas de regarder cette dame sur le cochon ! ahah ! Et la photo de ces deux jeunes femmes de style préraphaélite est sur une de mes étagères, je la trouve magnifique.

Minolta DSC

Je n’ai pas encore eu d’idée pour les exposer chez moi. Mais vu que j’aime bien changer des détails de déco régulièrement dans mon intérieur. Je fais tourner les cartes sur mes étagères de bibliothèque.Malgré l’attente qui est parfois difficile à gérer. Je ne regrette pas du tout de participer à postcrossing. En plus de créer du lien, découvrir des lieux, des traditions, des langues, remettre au gout du jour et faire perdurer le plaisir d’écrire à la main. Tout cela me donne le sourire ! C’est à chaque fois la surprise après une journée de travail, d’ouvrir la boîte aux lettres et y trouver une ou deux cartes. C’est mon petit rayon de soleil de la journée.

Et vous, aimez vous écrire et recevoir des cartes et des lettres ? Etes vous sur postcrossing ?