A vos économes !

Dans une démarche anti gaspillage, j’essaye depuis quelques temps de récupérer feuilles, peaux etc de mes fruits et légumes (je vous en avais touché deux mots ici et ici ). Ainsi par exemple avec les peaux des citrons que je bois le matin, je faisais un nettoyant en les laissant macérer dans un mélange d’eau et de vinaigre. Mais j’avais envie d’en savoir plus, connaître plus d’astuce, pour réduire encore mes déchets verts. J’ai donc demandé à Noël le livre Les épluchures de Marie Cochard. (merci Tonton)

Minolta DSC

Que trouve t on dans ce livre sympathique ?

Des recettes évidemment ! L’auteure nous partage des recettes qu’elle a pu tester, ou que lui ont partagé des personnes adeptes du recyclage d’épluchures .Les aliments sont classés par ordre alphabétique. Et il y a toujours des sous catégories, visuellement faciles à retrouver avec des petites icônes :  cuisine, jardin , beauté et soins.

On y apprend par exemple que les pelures de pommes de terre atténuent les poches et les cernes sous les yeux.Qu’on peut faire de la peinture végétale à partir de queue de fraise et de craie. Ou que les peaux de bananes peuvent se transformer en muffins ! miam . Je n’ai pas encore testé cette recette, mais j’en ai très envie ! Bien sûr, il ne faut utiliser que des fruits et légumes BIO, cela va de soit.

Minolta DSC

En plus de ces astuces incroyables, nous trouvons des témoignages d’acteurs du zéro déchet, mettant en place des initiatives autour des « épluchures ». Et à la fin du bouquin, il y a même un petit annuaire anti-gaspi en France et ailleurs, avec par exemple les célèbres disco soupes ou autres mouvements, associations engagés. Nous y apprenons d’ailleurs qu’il y a une journée internationale contre le gaspillage alimentaire le 16 octobre de chaque année.

Minolta DSC

C’est écologique, économique et gourmand ! Un livre à feuilleter, lire et relire, à éplucher pour se nourrir de chaque détails et bonnes idées.

Voici par exemple une belle idée bientôt  mise en place sur Aix en Provence :Les soupes locales

Alors tentés ?

Déshabillez les !

Voilà une idée toute simple qui ravira les gourmands ! Je vous avais parlé des soupes de fanes . Pourquoi ne pas faire quelque choses des épluchures de certains fruits ?

Minolta DSC

Il y a quelques temps, j’ai récupéré la peau d’oranges et de pommes bio. (Cela ne peut se faire qu’avec du bio, la peau des fruits en agriculture conventionnelle étant bourrée de pesticide.) Que j’ai fait sécher tout doucement au four. PAs forcément besoin d’un déshydrateur. Car c’était en période hivernale, mais dans les régions chaudes en été ,vous pouvez faire sécher à l’air libre. Sauf que ça ne sera plus la saison des pommes et des oranges 😉  Je m’en sert pour des infusions. Vous pouvez aussi broyer ou mixer les peaux d’orange ou de citron par exemple. Pour en parfumer vos pâtisseries, crèmes ou autres petits plaisirs gustatifs. Fastoche, non ?

Bonne dégustation !

Et vous, avez vous des astuces, ou des recettes anti gaspillage ?

Fan des fanes

Je sais, mes titres sont de plus en plus originaux et novateurs. Une imagination à couper le souffle, é-pa-tant…. Je n’ai pas écrit depuis quelques jours. Je reviens, avec un article tout simple pour remettre le pied à l’étrier. Parlons d’un des sujets de conversations préférés des français, la cuisine !

Dans un esprit de cohérence avec ma manière de consommer et de manger. J’ai toujours voulu éviter le gaspillage, et depuis longtemps me trottait l’idée de cuisiner les fanes de certains légumes. J’avais testé le velouté de fanes de radis, mais mon ventre n’avait pas trop apprécié. Cette fois ci j’ai tenté le velouté de fanes de navets et de betteraves. (J’avais entendu que les fanes de betteraves se cuisinaient comme des épinards). Et j’ai adoré ! Les feuilles de navets donnant un petit côté piquant !

Soupe de fanes Dormance Petit chat Grain

– 2 sommités de navets

– 1 sommités de betteraves rouges

– 2 oignons frais

– une pointe de lait de soja

– et de l’eau, sel  et poivre bien sûr

J’ai vu circuler sur internet des recettes de pesto de fanes de navets, ce que j’ai bien envie d’essayer.

Voici un peu de musique à écouter pendant que vous couperez vos légumes Lady Linn and her magnificent seven, une chanson un peu moqueuse sur l’image commune clichée de la femme et du shopping (magasinage comme diraient nos cousins du Canada).

Et vous, avez vous des recettes ou des astuces de ce genre dans votre cuisine de tous les jours ?