Reprendre la plume

Mon blog a fêté ses 5 ans ce mois çi.

J’ai lâché le blog, pour de multiples raisons. Le temps qui s’écoule et l’envie de passer à autre chose. L’impression que ces articles, qui me prennent du temps, et dans lesquels je mets ce qui compte vraiment à mes yeux mais surtout à mon coeur, ne font pas vraiment avancer le schmilblick . Mais en même temps comment quantifier ou prendre conscience de l’impact réel de ce que je fait , de ce que j’écris. Comme si le nombre de lecteurs par jour, était parlant. Mon besoin de reconnaissance (avec la peur d’être plagié), s’affrontant à mon syndrôme de l’imposteur. Qui suis-je pour parler d’écologie ? De permaculture ? D’initiatives positives ? Alors que je ne crée rien concrètement… Juste  une humaine qui essaye de faire de son mieux et d’avancer en respectant ses valeurs, à son échelle. Qui suis je pour croire ,pour penser que ce que j’écris est bien écrit ou est intéressant ? Qu’est ce que j’apporte de plus, de nouveau, d’innovant ? Mettre en avant des initiatives positives et des gestes verts , maintenant il n’y a que ça partout (podcasts, vidéos, articles, bouquins) L’essentiel étant d’essayer, et encore une fois : de faire de son mieux. Peut être que c’est foutraque, imparfait, que je ne connais pas tout, et n’ai pas tous les chiffres en tête. Mais je sais ce qui me touche, et ce que je veux faire passer comme message. Même si cela ne touche « que » 5 personnes, et bien ce sont déjà 5 personnes. Même si elles sont déjà acquises à la cause. Même si certain.e.s continuent à me voir comme une utopiste. Ou bien que d’autres me pense pas « ASSEZ », assez engagée, assez militante, que je ne fais pas assez de choses de mes mains. Oui je ne suis pas allée manifestée ( car agoraphobe, et pas certaine que cela change les choses), oui je continue à utiliser ma voiture parfois, et à acheter des briques de lait végétaux. Mais j’en ai marre de me flageller pour ça. Etre zéro déchet est impossible, rien que le fait de respirer génère de la pollution. Mon blog aussi…Est ce que cela me rend moins légitime pour parler d’écologie du quotidien, d’activisme de tous les jours ? Lire la suite

1ère bougie

1 an déjà ! Que le temps passe vite ma bonne dame !

Minolta DSC

1 an où j’ai appris (ou en tout cas essayé)à dompter l’outil informatique. Où j’ai appris à la fois à être plus souple dans les objectifs que je m’étais fixé concernant le blog, à ne plus me mettre la pression si je prenais du temps à publier des articles, ou si j’avais tout simplement du mal à écrire.  Mais aussi plus exigeante quant au rendu, et surtout aux photos. Ne plus se contenter de quelque chose d’a peu près. Ce que je compte encore renforcer . Ayant des amis photographes, c’est tout de même un comble d’illustrer mes textes d’images pas très nets ! Je vais donc peut être moins tenter de tout gérer seule, et faire appel aux personnes de talents qui m’entourent. Cela m’amuse de  voir que la manière de rédiger mes articles a elle même évoluer. J’avais au départ des idées précises de sujet à aborder, dont je voulais tellement parler que je bloquais mon mécanisme de création. Donc maintenant, j’écris selon l’inspiration du jour, l’envie. Laissant du temps entre chaque articles, afin qu’il prennent toute leur place.  J ‘arrive même à ne plus écrire dans mon cahier de brouillon en amont. J’ai un peu délaisser l’idée de faire des articles lectures, le contenu se modifie et change de visage régulièrement.  L’anxiété liée au blog évolue également, au départ la crainte de se lancer et de se mettre en avant, celle t’attirer des commentaires négatifs. Et actuellement, plutôt celle qu’on me vole mes textes ou certaines de mes photos auxquelles je tiens.

Même si mon lectorat est très restreint, je suis agréablement surprise de ce qu’ a crée ce blog. Des liens humains auxquels je ne m’attendais pas. Des rencontres virtuelles, qui me montre que la gentillesse et la bonté sont toujours de mise. (bisous les filles ! 🙂 ) J’ai aussi découvert le monde des blogueuses que je connaissais mal, qui tentent d’attirer votre attention au maximum pour  que vous lisiez leurs articles, mais ne le font pas en retour. Le placement de produits, pour tenter de faire de l’oeil à des partenariats commerciaux etc. Quoi qu’il en soit, cette expérience est majoritairement positive. Je continuerai à faire comme bon me semble, même si cela n’est pas dans la veine actuelle. Ne pas dire aux autres ce qu’il est de bon ton de porter, de  se tartiner le visage, quoi faire ou quoi manger. Mais de ne parler que de ce qui ma tient à coeur, si je mets en avant un produit ou un livre, c’est que cela fait écho en moi , à mes convictions .Je continuerai à écrire de longs articles, même si cela ne paie pas, je refuse de faire du prémaché, basé simplement sur des images. Quand je relis mes doutes sur ce site après 6 mois d’existence ici. Je me dis que j’étais bien dure envers moi même…Dormance est un joyeux petit bazar où je mets tout ce qui me fait. Normal que cela soit quelque peu disparate. Ce n’est pas parfait, mais c’est moi. Je ne tente pas de faire illusion, en montrant une vie rêvé pour faire baver les autres…(les travers de l’internet et des réseaux sociaux, qui finissent par nous faire complexer) .Pour les mois à venir, je vais me laisser plus de possibilité de faire des pauses, je pense. Ressentant le besoin de me couper d’internet parfois. Je veux surtout que cela devienne ce que je voulais y mettre au départ, quelque chose de plus farfelu, plus artistique, un lieu d’expression libre. Voila ce que je souhaite à ce bébé blog, dont l’avenir reste à créer !  Un Petit Grain de folie, comme indiqué dans le titre 😉

Minolta DSC

petit concours !

Et pour fêter les 1 an , je ne voulais pas ,à la base, créer de concours, car je n’aime pas trop la compétition. (Et puis, comment départager les joueurs, sur quelle base juger chacun… ? ) Je voulais juste proposer d’envoyer une carte postale à tous ceux qui le souhaiteraient…Mais souvent femme varie ; j’ai retrouvé dans mes affaires, un bracelet Treez que j’avais d’avance pour un possible cadeau. Vu que c’est un objet sympathique mais aussi symbolique, car avec ce bracelet vous deviendrez parrain ou marraine d’un arbre ! Je me suis dis pourquoi pas !!

Il vous suffit  de commenter cet article (en me disant que vous voulez tenter votre chance, et me dire le ou les articles que vous appréciez sur mon blog -ça ce n’est pas obligatoire-) . Puis c’est donc par un procédé simple et impartial : un tirage au sort .Que le ou la gagnante sera désigné, rien de très créatif là dedans , je m’en excuse. Faites vos jeux , rien ne va plus !

Et merci d’être là !

Léger comme une plume

Chacun sa manière d’extérioriser, de trouver des solutions. Faire du sport, chanter, méditer, ou écrire…

Mais le souci que l’on peut rencontrer avec l’écriture c’est que l’on se bloque, on ne sait pas trop par où commencer, de quoi parler, oser écrire à la première personne, etc. Des questions nous assaillent :récit personnel ou fictif ? Nous nous  créons des barrières . Mais finalement, l’écriture est comme un petit mécanisme, que l’on graisse pour que les engrenages tournent de mieux en mieux. Cela se travaille. Comme nous en parle Kreestal dans cette article très intéressant sur la créativité ici, où elle décrit par exemple un petit rituel matinal et quotidien pour se mettre en jambes (enfin plutôt en main). Laisser aller nos pensées sur le papier,quelles qu’elles soient,  laisser glisser l’encre sur quelques pages sans trop réfléchir. Mettre en place et stimuler ce fameux mécanisme. En partant de cet exemple qui me donnait envie, mais aussi avec l’idée de faire un cadeau de mes mains. Il y a quelque temps, j’ai crée et offert un carnet d’écriture « bien être » à une de mes amies. Elle me confiait souvent son besoin d’écrire , mais aussi les freins qui l’empêchaient de le concrétiser . Comme elle était en plus dans une période de questionnement, je me suis dit que j’allais faire d’une pierre deux coups. Je souhaitais créer un carnet qui stimulerait son écriture mais aussi sa réflexion. Un cadeau pour son anniversaire , qui  malgré ses contours de psychologie du dimanche (je ne prétendrai jamais à plus d’ailleurs), aller,je l’espérais, l’aider.

Minolta DSC

J’ai donc dans un premier temps, fabriqué le cahier: feuilles blanches et quadrillées récupérées ça et là, papier cartonné coloré pour la couverture, une belle illustration à coller pour le décorer et un élastique ou une ficelle, ruban ce qu’il vous plaira pour tenir le tout. (je n’ai  pas pris de photo, pour vous montrer le rendu). Mais bref, je pense que vous visualisez, ce n’est pas sorcier ! Puis j’ai farfouillé sur le net et ailleurs pour trouver des questions, qui pourraient susciter une réflexion, de manière légère. Du genre Maître Zen chez Marie claire. 🙂 J’ai choisi les plus pertinentes à mes yeux, la concernant. Et voici (en vrac) le résultat complet de ma pêche aux questions , pour vous donner des idées si vous souhaitez réaliser ce carnet (liste non exhaustive, bien sûr):

  • Selon toi, les gens peuvent ils évoluer ?
  • Le meilleur moment de cette journée ?
  • La journée a t elle été difficile ? Pourquoi ?
  • Une chose qui t’a marquée aujourd’hui ?
  • Quelle est ta mission dans la vie ? (THE question)
  • Dans quel domaine es tu chanceuse(x) ?
  • Où aimerais tu partir en voyage ?
  • As tu une rancoeur persistante ? A quel propos ?
  • Qu’attends tu avec impatience ?
  • Recherches tu plutôt la sérénité ou l’aventure ?
  • Qu’est ce qui t’épuise ?
  • Si tu devais créer ta propre entreprise , quel en serait l’objet ?
  • Qu’est ce qui fait que tu es toi ?
  • De quoi as tu le plus besoin ?
  • Que voudrais tu oublier ?
  • Qui voudrais tu être ?
  • Ta résolution pour demain ?
  • Aujourd’hui , qu’est ce qui t’empêche le plus d’avancer ?
  • Quel remède pour un coeur brisé ?
  • Si tu pouvais changer quelque chose dans cette journée, ce serait…
  • Rater est il pire que de ne pas essayer ?
  • Si l’espérance de vie était de 40 ans, vivrais tu de la même manière ? Et s’ils te restait 5 ans ? 5 mois ? 5 jours ?  (quelle angoisse… 😉 )
  • Quelle est la chose que tu souhaites vraiment faire et que tu n’as pas encore réalisé ? Qu’est ce qui t’en empêche ?
  • Si tu ne le fais pas maintenant, quand le feras tu ? (coup de pression !)
  • Est ce que tu t’accroches à quelque chose que tu devrais abandonner ?
  • Que ferais tu , si tu étais certain(e) que personne ne te jugerait ?
  • Dans 5 ans, te souviendras tu de ce que tu as fait hier ?
  • Qui prend les décisions qui te concernent ? Les prends tu toi même ou attends tu qu’on décide à ta place ?

Et voila ! Nous voila parés pour quelques heures d’écriture ! Tout en cogitant sur sa vie.

Qu’en dîtes vous ? Quelles questions pourriez vous y ajouter ? Aimez vous écrire ? Avez vous des petits rituels pour stimuler l’écriture ?