Objectif Jardin partagé

Pour certains c’est objectif Lune, pour d’autres Jardin partagé…chacun son truc. J’ai toujours été fascinée par les potagers urbains, ou jardins ouvriers depuis que je suis enfant. Ça m’a toujours émue, sans trop savoir pourquoi. Et encore maintenant, cela me passionne. En découvrant dernièrement, celui de la ville de Mordelles en Bretagne, je me suis dit que j’allais faire quelques recherches pour comprendre comment en mettre un en place. Pour ensuite vous partager ces bases de projets. Afin peut être, de susciter des vocations…Car nos villes ont besoin de verdure, mais aussi d’autonomie alimentaire. Ces jardins sont des moyens de rester connecter à la terre, et de montrer à chaque âge d’où vient une salade ou comment pousse une aubergine. Voici donc les différentes informations que j’ai pu glaner ça et là.

Jardin Partagé de Mordelles
Jardin partagé de Mordelles

Qu’est ce qu’un jardin partagé ?

C’est un jardin potager construit et/ou cultivé par les habitants d’un quartier ou d’un village.Cela peut se faire sous l’impulsion d’une municipalité ou d’un groupement de citoyens. Réunis en association,  les habitants gèrent le lieu et prennent des décisions de manière collective. Chaque projet est unique par son aménagement et son fonctionnement .Les valeurs restant, en revanche les même partout : solidarité, convivialité, lien, entraide, partage entre les générations et les cultures. Cela mélange jardiniers du dimanche et ceux plus expérimentés. Il existe , tout de même une Charte des Jardins partagés à respecter lors de la création d’un projet de jardin. Celle ci encourage les techniques de permaculture ou d’agrocécologie, ou en tout cas une culture dans le respect du vivant, sans pesticide ! Cet écrin de verdure en ville est une bulle de préservation de la biodiversité.  Et bien sûr, il est important de se renseigner sur la législation de chaque commune ou communauté de communes,  afin de vérifier la faisabilité juridique, technique et financière . Le projet se crée en lien serré avec ces entités (a moins que vous fassiez  un potager sauvage tel des guerilla gardener 😉 )

Lire la suite