Ballade caennaise

Un peu comme un cadeau d’anniversaire à l’avance début mars, je suis allée passer quelques jours en Basse Normandie. Histoire de voir les copines, mais aussi de retourner dans des lieux que j’adore. J’ai aussi découvert de nouvelles adresses…Allez hop, mettez votre baluchon sur l’épaule, et suivez la guide !

Comme à mon habitude j’avais repéré quelques restaurants végétariens à tester. A peine sortie de mon covoiturage, mon sac sur le dos. Après avoir marché le long du canal pour rejoindre le centre ville,(et m’être un peu perdue dans les rues) je me suis rendue au Greedy Guts (15 rue du Bras). Dans le fond d’une courette en plein coeur des quartiers anciens de Caen, se trouve ce restaurant tout en couleurs, à la déco funky et décalé. C’est un salon de thé, et restaurant végétalien , avec certains plats sans gluten. Très bon et très copieux, accompagnés d’une tisane locale pour ma part. Miam miam miam ! (désolée pour ces photos sombres) J’ai presque eu du mal à finir ce gâteau choco-coco…tellement la part était généreuse.

 

 

Il fallait bien digérer tout ça, donc je me suis un peu baladé dans le centre de Caen,malgré le mauvais temps, ou grâce à lui. J’ai Lire la suite

C’est un fameux trois mats

Le weekend dernier, j’ai eu la grande chance d’être invitée à la présentation de la boutique éphémère de la savonnerie Marseillaise La Corvette. C’est la première fois, que cela m’arrive et j’en suis très flattée. J’ai accepté car cette marque est en lien avec mes valeurs. Venez découvrir les lieux avec  moi !

Cette boutique qui sera ouverte jusqu’en février 2018, se situe dans les voûtes de la Major, à Marseille donc. Juste sous l’esplanade de la belle cathédrale en tricot rayé , Sainte Marie la Majeure. Que tout le monde appelle La Major. Un choix symbolique, un lieu juste en face de la méditerranée , Lire la suite

Croquer cru

Chocolats, marrons glacés,champagne, bûche de Noël, raclette etc. Oui , nous sortons d’une période de fêtes et notre foie crie au secours. Comme l’année dernière, je vais vous donner une petite technique que j’ai testé pour rendre notre corps et donc notre esprit, plus légers.

J’ai découvert le crudivorisme, grâce aux vidéos de la France cru, un couple qui a fait le tour de France des personnes ne se nourrissant que de fruits et légumes crus (un peu chacun à sa manière, ils sont pour la plupart en plus végétaliens). Cela m’a beaucoup interpelé, surtout quant aux témoignages des différentes personnes qu’ont rencontrés ces deux gais lurons. Cela donnait l’impression que manger cru changeait la vie du tout au tout. Quelques temps après, j’ai profité du fait que la bouteille de gaz de ma cuisinière,était arrivée en bout de course pour me lancer dans l’aventure crue ! Il faisait beau et un peu chaud , c’était plus facile à mes yeux pour commencer.

Récolte d'été

Le matin je me faisais un grand bocal de jus frais, mêlant fruits et un peu de verdure. Plus parfois des graines, du curcuma ou du gingembre frais. J’étais étonnée de tenir aussi longtemps avec ça dans le ventre. Mais au départ, je n’ai pas  prévu assez à manger et surtout pas de quoi grignoter . Donc rapidement j’ai mangé au lieu d’une assiette de salade composée, un saladier. Et j’avais toujours avec moi des noix en tout genre. Au niveau des courses, cela demande d’avoir une grosse quantité de produits frais, rien qu’avec les jus du petit déjeuner , ça partait vite.  J’ai découvert plein de gouts nouveaux, la betterave crue par exemple, les asperges vertes crues miam !  Bien sûr tous les légumes ne peuvent se déguster crus, merci de ne pas tenter de croquer dans une pomme de terre ou un poireau cru s’il vous plait. Je ne voudrais pas avoir un mort sur la conscience. J’ai aussi varié les goûts et les apports au niveau des huiles que je mettais dans mes plats.

Je me suis sentie assez rapidement, plus légère et plus dynamique. Malgré la poussée de boutons sur mon petit minois. (cela peut fatiguer cependant , car cela demande plus d’énergie aux organes de digestion) . Les toxines sorties,un peu après , ma peau est devenue très belle , comme je l’ai rarement vue. J’ai suivi ce régime 3 semaines, jusqu’à ce que je craque. Cela m’a appris plusieurs choses :

  • Même si j’ai un régime alimentaire considéré comme atypique, manger cru est encore une étape au dessus,cela nous oblige à cuisiner autrement. Surtout si l’on veut sortir de la simple assiette de légumes . Il existe plusieurs techniques que je n’ai pas expérimenté, déshydratation, cuisson lente et ne dépassant pas les 42 degrés (je crois). Si vous avez besoin de beaucoup varier vos repas, il va falloir faire preuve d’imagination et de recherche.
  • Cela m’a rassurée, si je pars en voyage dans un pays avec une alimentation plutôt carnassière ou à l’aventure sans manger au restaurant. Je sais maintenant que je peux tenir physiquement en ne mangeant que des fruits et légumes crus.
  • Ayant le ventre sensible j’ai eu peur d’avoir des douleurs. Mais que nenni ! Au contraire.
  • J’ai maigri sans le vouloir, et sans avoir l’impression de me priver.
  • J’ai compris ce dont j’avais vraiment besoin dans ma nourriture et ce qui était superflu.

Donc je sais que je ne pourrais pas être à 100% crudivore, car j’ai ressenti le besoin de manger des céréales. Et surtout de manger des légumes cuits, même si très légèrement type wok. Et je pense que ce type de régime n’est pas adaptable à tous. J’ai continué un petit temps l’expérience en tentant la méthode « Raw till four », comprenez que l’on mange cru jusqu’à 16h et ensuite, on repasse à des repas « normaux » le soir. C’est ce que j’ai trouvé le plus adapté, et le plus pratique. Surtout pour ceux ou celles qui partagent leur repas le soir avec quelqu’un. Je vous conseille peut être cette méthode pour commencer. Maintenant je me fais des petites phases de cuisine crue, comme en ce moment après les excès des fêtes. Cela me fait extrêmement du bien.

Alors, prêt .e .s à tester ? Avez vous déjà essayé ? Qu’en avez vous pensé ?