Se soigner au naturel

Il était temps que je vous fasse découvrir ce livre que j’ai reçu à noël ! C’est le printemps, et c’est maintenant qu’il faut profiter des fleurs et feuilles pleines d’énergie pour se faire des remèdes maison.

Remèdes à faire soi même de Claudine Luu

J’avoue que sur ce coup, je me suis laissée influencer par les avis d’autres blogueuses. A force de voir ce livre, il m’a donné envie, d’autant qu’il vient d’une maison d’édition dont j’apprécie souvent les ouvrages. Et j’ai bien fait de le mettre sur ma liste d’envies. Car il est parfait.

Le maître mot de ce livre est pour moi : la simplicité. Simplicité des plantes utilisées, car ce ne sont que des plantes faciles à trouver dans la nature autour de la maison. Simplicité des techniques, ainsi que des ingrédients à ajouter (ou non)  aux plantes. Tout y est très bien expliqué. En premier lieu vous y trouverez les bases à suivre :comment reconnaître une plante, la récolte, le séchage etc. Puis vous pourrez chercher par ordre alphabétique le végétal que vous comptez transformer.

250 remèdes naturels de Claudine Luu

Il y a toujours, une photo en pleine page, qui permet de bien identifier la fleur, l’arbuste ou l’aromate. En face, dans un petit cercle sont résumés les bienfaits. En quelques lignes, nous pouvons apprendre où cela pousse et à quelle saison, ainsi que les parties utilisées. Un peu de botanique et d’histoire , puis c’est parti pour les différentes manières d’utiliser la plante : tisanes, huiles solarisées , teintures mères, baumes et autres merveilles.

Pour ma part, j’ai la chance de pouvoir profiter du potager de mon père, mais aussi de la belle campagne provençale environnante qui foisonne de romarin , de thym (en fleur en ce moment) par exemple.

J’ai pour projet de réaliser donc des remèdes à base de mélisse (le vin digestif, et l’huile solarisée antidouleur) de thym (la crème hydratante) et de souci (la teinture mère cicatrisante) pour commencer. Qui me paraissent facile à fabriquer.  Mais j’ai bien sûr envie de tout tester !

 

Alors, tentés ? Avez vous déjà fait vos propres remèdes naturels ? Racontez moi , ça !

A vos économes !

Dans une démarche anti gaspillage, j’essaye depuis quelques temps de récupérer feuilles, peaux etc de mes fruits et légumes (je vous en avais touché deux mots ici et ici ). Ainsi par exemple avec les peaux des citrons que je bois le matin, je faisais un nettoyant en les laissant macérer dans un mélange d’eau et de vinaigre. Mais j’avais envie d’en savoir plus, connaître plus d’astuce, pour réduire encore mes déchets verts. J’ai donc demandé à Noël le livre Les épluchures de Marie Cochard. (merci Tonton)

Minolta DSC

Que trouve t on dans ce livre sympathique ?

Des recettes évidemment ! L’auteure nous partage des recettes qu’elle a pu tester, ou que lui ont partagé des personnes adeptes du recyclage d’épluchures .Les aliments sont classés par ordre alphabétique. Et il y a toujours des sous catégories, visuellement faciles à retrouver avec des petites icônes :  cuisine, jardin , beauté et soins.

On y apprend par exemple que les pelures de pommes de terre atténuent les poches et les cernes sous les yeux.Qu’on peut faire de la peinture végétale à partir de queue de fraise et de craie. Ou que les peaux de bananes peuvent se transformer en muffins ! miam . Je n’ai pas encore testé cette recette, mais j’en ai très envie ! Bien sûr, il ne faut utiliser que des fruits et légumes BIO, cela va de soit.

Minolta DSC

 

En plus de ces astuces incroyables, nous trouvons des témoignages d’acteurs du zéro déchet, mettant en place des initiatives autour des « épluchures ». Et à la fin du bouquin, il y a même un petit annuaire anti-gaspi en France et ailleurs, avec par exemple les célèbres disco soupes ou autres mouvements, associations engagés. Nous y apprenons d’ailleurs qu’il y a une journée internationale contre le gaspillage alimentaire le 16 octobre de chaque année.

Minolta DSC

 

C’est écologique, économique et gourmand ! Un livre à feuilleter, lire et relire, à éplucher pour se nourrir de chaque détails et bonnes idées.

Voici par exemple une belle idée bientôt  mise en place sur Aix en Provence :Les soupes locales

 

Alors tentés ?

Du « Fait maison » à chaque saison

En revenant des fêtes de Noël , sur notre long périple de retour. Arrêts obligatoires aux stations services . Le coin livre me fait toujours de l’oeil.  Et j’ai craqué pour un petit cahier de recettes de cosmétiques (et pas que) faites mains bio.

Minolta DSC

J’aurais préféré un titre du genre « Je prends soin de moi 100 % bio » , mais c’était peut être un peu long. Parce que « je suis belle », je trouve ça un peu réducteur, et en plus les hommes n’auraient ils pas le droit de se faire leur propre eau de cologne ou leur baume à lèvres ? Je cherche la petite bête…Car en fait, là est bien le seul défaut de ce petit carnet.

Alors, que trouve t on dans ce cahier plein de couleurs ? 

=> De quoi se chouchouter tout au long de l’année et offrir des cadeaux faits maisons.  Il y a comme je vous l’ai dit plus haut, des recettes pour faire ses cosmétiques, mais aussi des recettes culinaires, des astuces santé …

Le cahier est découpé par mois, et vous avez un tuto par semaine. Tout à fait en lien avec les besoins du moment. Une page introductive résume les produits à posséder pour réaliser vos recettes pour le mois à venir. En essayant de piocher au maximum dans ce que l’on a dans son placard. -J’apprécie le fait que les ingrédients de base soient plutôt faciles à trouver-. Et le budget total de ce que cela représentera.

A chaque semaine son petit atelier avec une  horloge qui vous indiquera sa durée, bien sûr la liste des ingrédients et la marche à suivre. Plus parfois, des encarts offrant des données complémentaires. C’est concis, facile et visuel.

Et cerise sur le gâteau, pour ne pas oublier quand mettre en place tout ça, quand filtrer votre macération pour finaliser votre produit etc, vous avez une calendrier où tout est rassemblé. A mettre à vue, sur votre frigo ou autre, afin de se motiver ou de ne pas perdre le fil.

 

Vous l’avez compris ce petit cahier me plait beaucoup, il sera un de mes défis 2017 pour faire encore plus moi même.

Pour l’instant je n’ai pas pris le temps de tester , mais certaines recettes de Février me tentent bien : spray aux huiles essentielles pour la maison ou les bonbons pour les maux de gorge par exemple.

Alors tenté.e.s ? Connaissez vous d’autres cahiers ou livres de ce même genre, que vous voudriez me faire connaître ?  Je suis preneuse.

Je suis belle 100%Bio aux éditions Solar 7€90