Dentifrice maison

Suite à mon souhait de ne plus acheter les dentifrices solides de chez Lush (dont je vous parlais ici ) , et bien sûr refusant d’acheter des dentifrices du commerce sur-emballés. S’est posée la question du comment me laver les dents maintenant ?

Pour commencer et dans l’urgence, je me suis lavé les dents avec du bicarbonate de soude. Mais je me suis rendue compte que cela me donné très soif. Au même moment j’ai lu l’article  des échos verts sur les alternatives naturelles au dentifrice, où elle précise que l’important est le brossage et que l’on peu donc se laver les dents à l’eau !

De mon côté j’ai réfléchis aux composants qu’on pouvait retrouver régulièrement dans les dentifrices faits maison ou naturels commercialisés. Et j’ai décidé donc, de me fabriquer un dentifrice aux épices !

dentifrice maison

Dormance Petit Chat Grain

Alors forcément niveau couleur…cela peut dérouter. On est loin des pâtes blanches de starlette. Mais de tout ce que j’ai essayé c’est ce qui me laisse le plus un sentiment de frais et de propre.

Donc pour cela il vous faut :

  • de la poudre de clou de girofle
  • de la poudre de cannelle
  • de la poudre de gingembre
  • du gel d’aloé vera

Mélangez en quantité égale chaque poudre , puis ajoutez le gel d’aloé vera qui permet d’agglomérer tout ça ! (si vous n’en avez pas de l’eau devrait suffire) Je vous préviens ça réveille !!

épices et santé

Dormance Petit Chat Grain

Alors pourquoi utiliser ces épices ( à part le fait que c’est ce que j’avais sur l’étagère de ma cuisine):

  • le clou de girofle se retrouve souvent dans les préparations des dentistes, il renforce les défenses immunitaires, il est anti-inflammatoire, antiseptique. Il lutte contre la mauvaise haleine et prévient des infections dentaires.
  • la cannelle : elle stimule le système immunitaire également, elle est antiseptique, anti-bactérien, antiviral.
  • le gingembre : il combat les microbes, il diminue les douleurs dentaires et est anti -inflammatoire.

(Rectificatif du 20 décembre 2016: j’ai remarqué que le mélange teinté quelque peu mes dents et même l’émail de mon lavabo ! donc j’ai fait un dentifrice avec moins d’épice  en y rajoutant de l’argile blanche fine et du bicarbonate)

 

Sur la première photo, vous pouvez voir ma nouvelle brosse à dents à tête interchangeable. Les brosses à dents sont une calamité écologique, imaginez seulement à votre échelle. Il est recommandé de changer de brosse tous les 3 mois cela fait donc 4 brosses par an. Multiplié par votre nombre d’années… ça en fait des brosses à dents !! Elles sont dans des plastiques dures qui mettront des centaines d’années (voire plus) à se dégrader. Et maintenant pensez aux nombres d’habitants qu’il y a sur cette planète. Ca donnerait une énorme forêt de brosses…. Même si on en garde une ou deux pour nettoyer derrière le radiateur, ou pour faire des œuvres artistiques rigolotes avec ses enfants, le reste finit en déchetterie. Vous pouvez donc opter pour une brosse à dents en plastiques recyclés à tête interchangeable ou même  celles faites en bambou ou en bois. Les initiatives ne manquent pas, à vous de jouer !

un peu d’eau fraîche et de verdure

Bien que je supporte mal la chaleur de l’été, en cette période je peux m’adonner à une de mes activités préférées ! Dès que je vais chez mes parents ou quand je vais me balader dans la nature. Mon premier réflexe est d’aller ramasser menthe, romarin, marjolaine et autres petits délices gustatifs. Et les conditionner pour les conserver toute l’année.

verveine et menthe

Dormance Petit Chat Grain

Je les fait sécher la plupart du temps. J’ai tenté d’en congeler aussi soit dans des sachets; soit dans du film plastique comme des rouleaux de printemps pour pouvoir découper la juste quantité nécessaire dans une tranche. Malheureusement, cela passait souvent aux oubliettes. Et comme ma famille et moi même adorons les tisanes, le séchage reste le plus utile. D’autant plus, qu’actuellement je souhaite ralentir ma consommation de thé, et favoriser les infusions de plantes qui m’entourent. Et il y a de quoi faire, c’est frais, local et bon pour la santé, que demande le peuple !?

menthe

Dormance Petit Chat Grain

Avec la chaleur qui caractérise le Sud de la France, cela va assez vite. Mais attention, il ne faut pas que les feuilles soient en plein soleil. Sinon elles font noircir et perdre leur goût.

Après le séchage, il est temps de détacher les feuilles des tiges, et de les mettre en bocaux !

J’adore le thym, j’en mets presque dans tous mes plats. Et il a de grandes vertus pour la santé, antiseptique, anti-infectieux… En le faisant sécher j’en ai toute l’année. J4ai déjà fait aussi des vins aromatisés, du saugé ou du vin de basilic. Cette fois, avec une poignée de thym, je vais essayer de faire de la liqueur. Pour l’instant , c’est l’étape de la macération.

liqueur de thym

Dormance Petit Chat Grain

Recette :  – thym -200gr de sucre -1/2 L d’eau de vie -1/2 L d’eau

Mettre le thym avec de l’eau de vie, laisser macérer au minimum 1 semaine.  Faire un sirop avec le sucre et l’eau. Filtrer le thym lorsque le sirop est refroidit. Verser l’alcool dans le sirop. Et mettre en bouteille. (Peut être décliner avec toutes sortes de plantes et de fleurs)

Je fais aussi des sirops de menthe, de thym etc. Il y a quelques semaines, mes parents ont ramenés de vadrouille des fleurs de sureau ! Joie ! Je me suis donc empressée d’en faire un sirop.

sirop

Dormance Petit Chat Grain

Recette :  – 1L d’eau de source -1kg de sucre – verveine, thym, menthe (selon vos envies)

Prendre une casserole, mélanger l’eau et le sucre et faire chauffer environ 1/4 d’heure. Remuer de temps en temps (feu moyen). Jusqu’à ce que le mélange devienne clair, presque transparent. Eviter l’ébullition. Ajouter l’équivalent d’une assiette de verveine ou une poignée de thym dans la casserole. Arrêter le feu. Couvrir la casserole et laisser infuser pendant une demi heure environ. Laisser refroidir , filtrer  et mettre en bouteille.

Prochain test, j’aimerais faire des huiles aromatisées au romarin ou autres herbes de Provence.

Fastoche, non ? Pourquoi acheter tout fait ? Et vous, que faîtes vous de toutes ces belles plantes ?

 

Tisane d’hiver

Ca y est le froid s’est bien installé , avec son lot de  petits rhumes, grosses grippes et autres joyeusetés . Je vais vous donner ici, ma recette miracle de tisane parfaite pour passer au travers.

Minolta DSC

Pour un litre d’eau, il vous faut :

  • 3 rouleaux de cannelle
  • 10 clous de girofle
  • un citron
  • et du miel (une bonne cuillère à soupe)

Dans une casserole d’eau froide ;mettez les épices. Laissez monter à ébullition, puis couper le feu après 5 minutes . Laisser macérer un petit peu. C’est à ce moment là que vous pouvez rajouter le citron, et seulement là. Car j’ai remarqué, que mis trop tôt il coupe l’infusion des épices. Puis le miel, plus ou moins selon votre goût.

Vous pouvez en boire toute la journée.

A savoir :

Il existe 2 types de cannelles : »La cannelle du commerce est en fait de la casse,aussi appelée cannelle de Chine. Son écorce est très dure. Son goût est robuste et piquant. La vraie cannelle ou la cannelle de Ceylan, plus chère et plus rare comporte plusieurs écorces enroulées, très friables. Sa saveur délicate, est plus sucrée et son arôme plus riche. » (source :www.frizou.org)

Bienfaits :

Cannelle : En médecine ayurvédique elle réchauffe le corps en hiver. En phytothérapie, elle calme la toux et autres maux hivernaux.

Clou de girofle:  Renforce les défenses immunitaires, conseillé en cas de refroidissement et pour combattre les maux hivernaux. Il est aussi anti inflammatoire. En médecine ayurvédique c’est un rééquilibrant universel.

Citron: antiviral, antibiotique et antiseptique.

Et si les microbes sont là, je vous conseille le mélange Thym (tonique et antispasmodique, excellent antiseptique, qui active les fonctions de détoxification de l’organisme), citron et miel. Et vous pouvez même y rajouter du gingembre (stimulant du système nerveux et digestif, réchauffant et il combat les microbes).

Pour finir, je citerais Hippocrate qui disait « Que l’aliment soit ton seul remède » . Concrètement, on fait de plus en plus le lien entre l’alimentation et le système immunitaire. Même si j’ai des soucis de fatigue chronique, et d’anémie liés principalement à mon régime végétarien, et à mon mode de vie actuel qui m’ennuie profondément. Je suis rarement enrhumée (sauf si je suis proche de la neige, là c’est radical), je dois être malade 2 fois par an je pense, au changement de saison principalement. Pourtant, j’ai un emploi dans lequel je suis en contact avec beaucoup de gens.  Je pense que le fait de manger bio n’y est pas étranger. Loin de l’expression « Tu es ce que tu manges » , que je trouve galvaudée et mal comprise à force d’être utilisée à tort et à travers. Personnellement je ne me sens pas être un légume, par exemple…Mais cette phrase fait référence à l’impact de l’alimentation sur notre corps, notre santé et notre moral. C’est cela dont il faut avoir conscience. D’où l’importance de manger des fruits et légumes frais pleins d’énergie. De faire soi même, savoir ce que l’on mange vraiment. Et ne pas ingérer aveuglément ce qui nous passe sous la main. Et l’intérêt du bio ou de l’agriculture raisonnée. L’argent que vous mettrez peut être en plus dans ce type d’achat, ne sera plus celui qui vous permet d’habitude de payer des médicaments et le médecin (ou spécialistes). Une balance financière qui au final est un réel plus dans la vie. Même si bien sûr nous ne sommes pas égaux en ce qui concerne la santé, chaque métabolisme étant différent, agissons au maximum pour notre bien être, en commençant par la base : la nourriture.

Et vous, avez vous des remèdes d’hiver ?