De la vie dans nos montagnes

Il y a quelques mois, j’ai eu la chance de participer à une soirée, comme pouvaient peut être vivre nos anciens. Des contes autour du feu de la cheminée, des chants, une grande tablée partagée. Un moment de reconnexion alors les autres , comme avec la nature, car ce beau moment s’est déroulé au pied de la montagne de Lure, dans les Alpes de hautes Provence. Bien loin du bruit des voitures et de l’agitation urbaine. A ceux qui pensent qu’il ne se passe jamais rien dans les campagnes, détrompez vous !

Cette soirée a été organisée à l’initiative d’Hélène qui tient le gîte d’Etape Le Trait, je vous en avais quelque peu parlé ici  . Qui se situe au dessus de Banon et de sa belle librairie Le Bleuet

Elle s’efforce depuis plusieurs année en plus de son travail et de son gîte, de mettre en place des activités dans ce coin un perdu, des journées autour de l’art, des soirées spectacles, des ateliers de cuisine sauvages…

La soirée a laquelle j’ai participé, avait pour thème les mythes originels. Deux conteuses, une vingtaine de spectateurs installés dans ce qui est  d’habitude la salle à manger. La pièce se transforme en scène de théâtre. La cheminée dans le dos, l’ambiance est tamisée, l’écoute est profonde et respectueuse. (Ne voulant pas gêner les spectateurs, ainsi que les conteuses, je n’ai pas mis de flashs pour mes photos. Ce qui peut expliquer parfois l’aspect flouté de certaines.)

Un moment hors du temps, chaleureux , une communion autour d’histoires qui ont traversés les siècles ou les océans. Et nous, nous continuons à perpétuer la tradition. Ces mythes font appels à nos racines, loin si loin, et parfois pourtant si actuels. C’était touchant, drôle parfois. Le dernier conte, faisant référence au respect de la Terre m’a tiré des larmes. C’est ça le spectacle vivant, en plus avec une telle proximité avec l’artiste. Après toutes ces émotions , j’ai eu besoin de respirer, prendre l’air frais de la montagne, c’était au mois de mai .

Passage à table ! Chacun a amener de quoi manger.

 

Et pour continuer et bien clôturer la soirée, une scène libre s’improvise, un boeuf où chacun peut chanter, jouer d’un instrument, ou raconter une histoire . Tous les âges sont mélangés, et tous se prêtent au jeu. Toutes langues aussi, occitans; italiens, français. Les sourires sont sûr chaque lèvres , et les coeurs sont joyeux.

Chacun est reparti dans ses pénates, ou a passé la nuit au gîte. au petit matin, nous nous sommes retrouvés autour de la grande table de bois, pour un petit déjeuner fait maison de rois et reines. Avant de reprendre la route, j’ai accompagné Dominique , une spécialiste des plantes sauvages pour qu’elle me montre ce qui entourent notre logement du soir. Un avant gout informel, de l’atelier que j’ai fait il y a deux semaines , dans ce même lieu.

Le thème de l’atelier, était les baies de sureau ! Quel délice 🙂 j’adore les fleurs de cet arbre, mais je  connaissais moins les baies , à manger cuites attention ! Sur la route nous avons croisé la saponaire (à gauche), cette plante incroyable qui quand on la frotte ne serait ce qu’avec un peu de salive , produits une sève lavante. Nous avons également ramassé de l’armoise-absinthe (à droite), plante des femmes , qui -entre autre- placée dans nos placards fait fuir les insectes nuisibles. Dominique est un puits de savoir !Tous les 5 pas, il y a quelque chose à découvrir, goûter , sentir, regarder à la loupe. Les cinq sens en éveil. Nous prenons conscience de la richesse de toutes ces plantes que nous ignorons en temps normal. La nature est une trésor ! Pour le goût, j’ai adoré les graines de carottes sauvages, anisées et camphrées, qui emportent les papilles. En tisane ou en cuisine. Les plantes , nous rappellent aussi la chronologie des moeurs culinaires et médicinales, avant que les Indes soient découvertes avec ses épices…La benoite urbaine par exemple était l’équivalent du clou de girofle , ses racines en ont une saveur très proche …

Après la cueillette, repas incluant déjà des plantes sauvages comestibles : orties et épinard sauvage . Le temps de boire une tisane de mélisse fraîche c’est parti pour l’atelier cuisine. Ce n’est pas tout de ramasser maintenant il faut transformer ! Les baies de sureau sont devenues, muffins et tartelettes (sans gluten), chaussons gourmands, ou encore confiture. Je n’ai pas pris de photo mais j’ai tout mangé ! (sauf ce qui contenait du gluten bien sûr). C’était beau et bon, de belles couleurs naturelles , du rouge grenat au violet foncé. La nature est magique !

Les activités ne se terminent pas là…alors si vous êtes tentés d’apprendre à ramasser et cuisiner les plantes et fruits sauvages comestibles, si voulez vous laisser bercer au son d’un conte, ou tout simplement randonner et dormir dans un lieu où il fait bon vivre. Je vous conseille fortement d’aller faire un tour…au Contadour.

 

Le Trai Gîte d’étape, gîte équestre

04150 Redortiers

Le Contadour

Pour suivre leurs infos : voici le courriel helene.merle@bbox.fr ou la page facebook

8 réflexions sur “De la vie dans nos montagnes

  1. Oui ! Oui ! Oui !

    Y-a pas que les grains de vanille dans l’existence : il y a aussi le sureau !

    Excellente adresse, à quelques kilomètres au sud de Pontorson, dans la campagne de Vessey :

    https://www.lemanoiraucourt.fr

    Madame Maryvonne et Monsieur René FEUVRIER forment un couple adorable pour qui j’ai beaucoup d’affection … et leur crème de sureau ( ! ) vaut le détour .

    La confiture « Normande » y est identique à celle que faisait ma grand-mère dans la vallée de la Sée ( il y a maintenant plusieurs décennies … ouch ! ) : pommes, calva ( yo ! ), zestes d’orange et raisins secs … une tuerie !

    La balade, au départ de Pontorson et à travers le bocage normand, est sympa également .

    Une idée de balade britto-normande ( … à vélo, c’est un peu loin de Cancale ) ?

    ( le hameau de Bernard Buffet serait du côté de [ Reillane ] … )

    J'aime

      • Connaissez-vous Mont-Dol ( … un de mes coins préférés du 35 ! ) ?

        Cancale – La Gouesnière / St-Malo – Dol-de-Bretagne ( sa cathédrale et ses musées ) en bus et TER puis marche jusqu’au sommet du Mont-Dol, en traversant les polders dolois et en faisant, au passage, ses dévotions dans la superbe petite église paroissiale au pied du Mont … ça a de la gueule …

        Condate a aussi quelques qualités à offrir aux yeux des provençales en goguette : si vous passez dans la « Kapitale du crachin breizhou », n’hésitez pas à me faire signe !

        Brad,
        conseiller touristique amateur .

        [ bergerie de Bernard Buffet et Pierre Bergé : à Nanse, près de Reillanne … superbe tableau ; « Nanse » ( 1951 ) ]

        J'aime

      • Cela vous dirait-il que je vous communique mon « Top 10 » des balades breizhou ( … disons dans un rayon de 150 km de Cancale-DC ) ?

        … ou bien est-ce que je risquerais ainsi de me retrouver au Tribunal Pénal International de La Haye pour harcèlement numérique ( j’en suis pas loin … ) ? ? ?

        La Bretagne est superbe ( en ce moment ) : je reviens d’une rando aux environs de MONCONTOUR ( ! ) …

        [ superbes photos de La Roche-Jagu ( ! ! ! ) : un de mes coins préférés du 22 – la liaison Guingamp-Paimpol, en TER, offre une vue extraordinaire sur le château, en surplomb et de l’autre côté du Trieux ! – ; il semblerait que vous ayez bons goûts, M’zelle Dormance … ]

        J'aime

  2. ( pas sûr que vous ayez reçu ce qui suit, envoyé initialement via Messenger )

    Le temps de tailler mes crayons et je me lance dans les exercices de prose !

    … la forêt de Brocéliande ( mon antépénultième fixette géographique en date – je fonctionne par cycles – ) devrait être dans le trio de tête ( on y trouve des embrasseuses d’arbre … mais pas que ) …

    Excellente soirée, Mizzzzzz Dormance !

    Lymphatique-gros-dauphin-sashimi
    ( pas certain non plus que je vais garder ce pseudo … ça risquerait d’obérer sérieusement mes chances de sortir en mer avec Al Lark ) .

    P.S. :
    … ça devient terrible …
    … peux même plus rafraîchir de vieux souvenir musicaux de jeunesse sans tomber sur Flipper :

    P.P.S. :
    … cela devrait vous intéresser : « PENCHÉ DANS LE VENT » ( CinéTNB de Rennes )
    https://www.t-n-b.fr/programmation/cinema/penche-dans-le-vent

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s