Bar à vrac

Aujourd’hui je souhaite vous parler d’un lieu atypique sur Marseille. Après vous avoir fait connaître l’épicerie Autrement Vrac à Salon de Provence, je voulais mettre en lumière une autre belle initiative.

Le Bar à vrac est également une épicerie de produits en vrac principalement locaux parfois bio,avec à côté des fruits , des légumes , des fromages frais. Mais c’est aussi un lieu d’exposition, un salon de thé, un restaurant et bientôt des ateliers autour du zéro déchet et du faire soi même seront proposés.

Il faut ouvrir l’oeil pour repérer l’entrée de ce lieu unique. L’entrée en est discrète. Installé dans un vieil  immeuble haussmannien de la Canebière,même si vous y aller pour boire un verre .Je vous invite à entrer jusque dans la salle du vrac pour y observer son magnifique lustre et ses belles moulures qui valent le détour !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dormance Petit Chat Grain

Vous pouvez venir avec vos propres contenants . Ou vous pouvez utiliser ceux proposés par le Bar à vrac, sous forme de consigne. Vous pourrez ainsi repartir avec du vin, du sirop , et même du gel douche !

Au menu, vous trouverez toujours des plats végétariens et végétaliens, parfois sans gluten. Ainsi que des jus frais faits à l’extracteur. Que vous pourrez déguster en terrasse ou dans une salle cosy coupée du bruit de la rue . Une petite bulle dans la fureur Marseillaise.

Bar à vrac Marseille

Un endroit engagé et militant (tout en douceur)  à découvrir d’urgence ! 🙂

Bar à Vrac – 65 allée Léon Gambetta, 13001 Marseille Métro et Tram Réformés Canebière

Leur site : ici et leur blog pour suivre leur actualité : par là

Autrement Vrac

J’ai envie ces derniers temps de mettre en avant des personnes, des initiatives dont la démarche me parle. Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter un nouveau magasin qui a fait son inauguration à Salon de Provence ,le 16 juin 2016 très exactement ! C’est un magasin pas comme les autres, de ceux que je souhaite fortement voir fleurir dans toutes le villes de France. Il s’agit d’une épicerie  où tous les produits sont en vrac ! Le paradis du zéro déchet, la caverne d’Ali Baba (ou plutôt de Gisèle ) des minimalistes et autres colibris à la verte pensée. Je m’y suis rendue pour le premier jour d’ouverture , afin de rencontrer l’adorable Gisèle et de découvrir les lieux. J’en suis ressortie avec le sourire, heureuse confiante en l’avenir, en pouvant concrètement me dire que ca y est les choses bougent et changent pour le meilleur 🙂 Direction rue de l’horloge  !

Ce que j’ai apprécié dans cette boutique (outre son concept bien sûr), c’est l’aspect pédagogique et accessible qu’il en ressort. Tout d’abord, étant donné que c’est un concept nouveau qui bouscule nos habitudes, Gisèle vous propose, si vous n’aviez pas pensé venir avec vos contenants. De vous vendre, des bocaux, boîtes, sachets en tissus etc pour pouvoir faire vos courses (il y a aussi quelques sachets en papier, même si l’objectif étant de générer le moins de déchets). Ensuite tout est expliqué clairement à l’entrée, une balance est à disposition pour que vous pesiez votre emballage vide afin d’en calculer la tare , qui sera déduit une fois le passage en caisse. Histoire d’être honnête jusqu’au bout et de ne pas léser le client. Puis il y a un code couleur sur chaque étiquette pour définir si cela est bio, local, équitable ou tout à la fois.

 

Gisèle a mis un point d’honneur à faire principalement appel à des producteurs locaux, comme nous avons la chance d’être dans une région où l’on peut même trouver du riz (en Camargue) pourquoi se priver ? Ce qui permet un prix abordable. Et si ce n’est pas local , c’est majoritairement français et si ça ne l’est pas, c’est tout de même équitable et bio, comme pour le café, les épices etc. Chaque produit a son histoire, a été choisi avec soin, et tout ça est rassurant. J’ai adoré par exemple apprendre que les confitures proposées pour l’instant étaient, soit, de Nice, donc un peu loin. Mais faites à partir de fruits en surplus issus de jardins de particuliers (encore un beau projet !)

On y trouve vraiment de tout, des produits d’hygiène (facile dans la ville du savon) , de nettoyage, même du papier toilette en vrac ! Du vinaigre, de l’huile,du vin, des farines de toutes sortes, du chocolat, des céréales , des fruits et légumes etc etc. C’est magique ! Plus besoin de parcourir ma ville à l’affût du vrac, pour trouver le riz rue Gambetta, la tapenade rue d’Italie, les biscuits apéritifs rue Gaston de Saporta,… Même si j’ai l’habitude d’acheter certains de mes aliments en vrac, j’étais presque intimidée. Comment !? C’est vrai ? Je peux me servir du thé , comme j’en ai envie, la quantité que je veux , en autonomie totale ! Espérons que certains abrutis (car il y en a partout) ne profitent pas de cette confiance , pour croire que c’est en libre service, et grignoter sur place. Comme j’ai déjà pu le voir à Bio c’bon.

Vous avez compris, je suis « emballée » ! J’ai été ravie de constater que de nombreuses personnes sont rentrées par curiosité, durant ma présence dans le magasin, et que chacune était enjouées de ce nouveau lieu. Les discussions se faisaient naturellement, la découverte créant du lien  » c’est bien -me dit une dame- au moins on peut prendre exactement la quantité qui nous intéresse. Parce que d’habitude,si on achète un ingrédient juste pour une recette, après le reste nous encombre les placards un bout de temps ».  Au dire de la gérante, il y a beaucoup de retours positifs, l’accueil est très chaleureux. Et même au sein de  l’univers du vrac,des monteurs de projets, la solidarité et l’entraide sont au rendez vous.Les projets se multiplient et c’est tant mieux. Que ce soit sous forme de boutiques ou alors de commerces itinérants. Peut être qu’un jour me lancerai je aussi…Cela fait longtemps que ça me trotte dans la tête. Mais cela est une autre histoire.

Je suis revenue avec quelques achats, j’avais prévue mes sacs en tissus cousus mains. Mais ne sachant pas que j’allais trouver du thé, je n’avais pas amener mes boîtes adéquates…une prochaine fois !

Dormance Petit Chat Grain

Merci à Gisèle pour ce projet, et d’avoir pris le temps de répondre à mes questions malgré les autres clients présents (et patients , merci aussi). Je ne te souhaite que du bon pour « Autrement vrac » !

 

Escales gourmandes

Au hasard de mes lectures sur internet, la semaine dernière j’ai découvert grâce à Lili du blog Au vert avec Lili (cuisine végétale, bio et sans gluten), un restau végétalien sur Dijon: Lulu Graine d’un monde. Étant donné que je comptais aller faire un weekend dans cette ville de Bourgogne, pour voir un membre de ma famille dans les mois à venir, j’ai noté l’adresse dans un coin. Mais finalement cela s’est fait plus vite que prévu…beaucoup plus vite !

En route vers la Champagne,nous avons fait  (mes parents et moi) étape à Dijon pour le déjeuner. J’ai donc eut le plaisir de déguster les plats de Camille Salva dans son restaurant végétalien, bio et aux légumes et fruits de saison et locaux, samedi dernier. Tout pour me plaire !

IMAG1452IMAG1453

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons été conquis ! Même mes parents qui ne sont ni végétariens, ni végétaliens ! Le menu était copieux,  c’est toujours la peur des non végétariens, les légumes ça ne calent pas, voyez vous. Nous ne mangeons pas que des graines ou des légumes. Ce type d’alimentation ouvre le champs des possibles, en nous faisant découvrir de nouveaux légumes, des céréales, des épices etc. Comme le temps étaient affreux nous n’avons pas trop pris le temps de visiter, nous sommes allés vite nous réfugier au chaud, avec un bon thé bio en attendant nos plats. Un thé d’hiver aux épices pour ma part, très gouteux. Puis vint l’entrée une soupe de carotte, butternut, courge musquée et curry. En plat, un wok de nouilles de riz accompagnées de légumes frais coupés finement et tofu (panais, choux blanc, graines germées, etc). Les saveurs étaient incroyables. Et en dessert cheese cake (au lait végétal) pour ma part, sur lit de graines de sarrasins et cranberry avec un nappage chocolat. Bref, un régale ! Le repas + le thé 22 €. Le lieu est sobre mais très sympa, et l’ambiance y est chaleureuse. Bref vous l’aurez compris si vous passez par Dijon, allez tester ce super restaurant/salon de thé. C’est facile, c’est à côté de la poste 🙂

Minolta DSC

Et c’est aussi le hasard, qui quelques jours plus tard à mené mes pas et celui de mon amie d’enfance, vers un restaurant insolite. Mais cette fois à Troyes dans l’Aube. A partir des quais nous sommes montées vers les halles à la recherche d’un endroit où dîner  et là, surprise ! Nous sommes tombés nez à pare choc  avec un bus à impériale. Bien loin de sa contrée natale, il continuait à se déplacer d’un point à un autre , chaque soir différent. Non pour emmener des voyageurs, mais pour faire déguster des burgers !

 

Par chance nous sommes arrivées tôt, nous avions l’étage pour nous avec vue sur la vie citadine en direct live, avant l’arrivée de la « foule ». C’est assez petit,donc ça se remplit vite. Ce qu’il y a d’amusant , c’est que lorsque des personnes montent dans le bus, celui la tangue un peu. Chez Claire et Hugo, il y a des burgers classiques mais faits maison (pain compris), des sophistiqués et surtout des végétariens !!! Tout cela fait avec des produits frais, locaux et de saison. Juste génial et délicieux ! Ils proposent aussi   des soupes. Et des desserts à tomber. C’ est très copieux, dans mon burger , il y avait : un oeuf au plat, de la purée de panais, du mesclun, des bouts de céleri rapé et de comté, du sésame grillé (entre autre). Il était accompagné de petites pommes de terre grillées avec une sauce à la crème et aux fines herbes. J’ai pris un dessert tout chocolat, oulala miamement bon ! Les prix varient de 8 à 14 € pour les plus sophistiqués. Un lieu atypique, des produits excellents , en plus avec une version végétarienne. Si vous êtes amenés à aller à Troyes, courrez y ! (Il est préférable de réserver, sur place ou à emporter.)

Minolta DSC

Le hasard fait bien les choses, non ? Enfin…est ce vraiment le hasard ? Et me voila revenue dans le sud où j’ai retrouvé le soleil, heureuse de ce weekend prolongé qui m’a paru duré plus. Retour à la réalité…

Et vous, connaissez vous des adresses de restaurants végétariens ? ou bio, local et de saison ?