Bordeaux côté green

Je suis allée passer quelques jours sur Bordeaux, ville que j’avais hâte de découvrir. C’est  la ville la plus prisée du moment, où les entreprises délocalisent leurs sièges sociaux, où les parisiens veulent tous vivre grâce au nouveau tgv qui relie ces deux villes. L’endroit où il faut être… J’étais donc très curieuse.

Comme à mon habitude j’avais repéré des adresses végétariennes , sans gluten et quelques friperies. Mais la canicule en a décidé autrement, il était très difficile de se mouvoir par cette chaleur et de pouvoir profiter pleinement. J’ai quand même eu un superbe aperçu, qui m’a donné envie de revenir.

Bordeaux

Une fois descendue de mon covoiturage, je me suis rendue vers l’office du tourisme grâce au tram. Déjà un  très bon point positif , même si vous pouvez marcher dans la ville avec plaisir, Bordeaux étant très étendu il est agréable de profiter du tram pour se déplacer, il y en a très souvent et qui vous emmène même à l’extérieur du centre.

Mon plan de ville en poche, avec mes petites annotations sur les lieux que je souhaite découvrir. Je me suis rendue au Cactus coffee 92 rue de Notre Dame, pour déguster une limonade au sureau bien fraîche accompagnée de barres vegan de la marque nakd que j’adore. J’ai commencé à découvrir la ville en retrouvant mes cousins. Lire la suite

L’effet bocal

Voila une belle histoire, encore grâce à ce blog. J’avais découvert Mathilde grâce  à son blog  « Une graine dans mon chapeau », où elle montrait ses créations de couture. Entre graines on s’entend bien. Puis tout en continuant de créer et de donner des cours de couture. Elle s’est lancée dans un projet que je ne pouvais que soutenir ! Une épicerie de vrac à Poitiers,avec sa comparse Maryse. Une belle histoire aussi que leur rencontre, leur engagement et leurs espoirs communs. Elles avaient envie de faire leur part de colibris, d’aller plus loin que leurs « petits » gestes verts dans la vie quotidienne. Elles ont donc décider de monter l’Effet bocal !

Pendant des mois, elles ont partagé avec nous leur parcours du combattant , ainsi que les belles rencontres avec des producteurs locaux. Elles ont mis en place un financement participatif, des ateliers pour mieux se faire connaître. Cette aventure a été passionnante à suivre, mais quel travail !! De vraies wonderwomen du vrac ! Et le 20 mai, c’était le jour qu’elles attendaient tant, tout en le redoutant un peu…l’ouverture ! Il fallait que j’aille voir ça de plus près, je leur ai donc fait la surprise de venir à cette occasion. 🙂

Dès 9h30, la boutique n’a pas désempli. Des curieux passant par là, des petites mamies du quartier, comme des clients fans du vrac et attendant cette épicerie avec impatience, certains venant de loin. Tout le monde a joué le jeu, arrivant avec leurs sachets, leurs boîtes en tous genres. Ravis du principe.

La boutique n’est pas dans le centre ville de Poitiers, mais dans le quartier de Montmidi. Elle est très facile d’accès, j’y suis montée à pieds depuis l’auberge de jeunesse, il y a un arrêt de bus juste devant la place centrale , et de quoi se garer ou mettre votre vélo…aucune excuse pour ne pas y aller.

Que trouve t on dans cette épicerie ? …beaucoup de choses. La majorité des produits sont locaux, et bio c’est toujours précisé sur l’étiquette. Il y a plein de sortes de pâtes, des bonbons, des gâteaux ( même sans gluten, que j’ai pu gouter ! délicieux) , des farines, des produits laitiers, oh la belle motte de beurre ! De l’huile, des vinaigres, du vin, des fruits et légumes, du café à moudre sur place. Certains aliments ne sont pas en vrac, mais sont contenus dans du verre. Des jus , des soupes, des terrines, le paradis des gourmands.

Ce que j’ai adoré à l’Effet bocal, et que j’ai rarement vu dans d’autres épicerie du genre. C’est le vinaigre blanc, le bicarbonate et autres éléments nécessaire pour créer ses produits ménagers écolo, en vrac. C’est vrai que le vinaigre blanc, on en utilise beaucoup, donc si on peut éviter les bouteilles en plastique à racheter chaque mois. Ainsi que de la lessive et autre produits vaisselles pour remplir vos anciens bidons.

Et pour que tout soit complet, vous trouverez des pains de savons, shampoings solides, dentifrices faits dans la région. Des brosses à dent en bois, des gourdes et des pailles en métal , des sacs pour le vrac, de quoi remplacer l’essuie tout…pour aller au bout de la démarche zéro déchet, et des livres pour s’informer !Et même quelques objets de créateurs locaux.

En plus de cette caverne d’Ali Baba, des ateliers seront proposés pour apprendre à faire sa propre lessive par exemple; et d’autres astuces pour réduire son impact écologique. Maryse et Mathilde ont tout pensé, jusqu’à la belle déco qui fait de ce lieu , un endroit atypique et agréable.

Bravo encore à elles ! Je leur souhaite toute la réussite qu’elles méritent.

Photo souvenir avec les wonderwomen du vrac

 

L’effet bocal 5 rue Léopold Sédar Senghor Poitiers

 

Réflexo-logique ?

Qui dit changement de saison, dit petits soins pour mettre notre corps d’aplomb. La réflexologie plantaire est parfaite pour cela. Je connais cette méthode depuis que je suis ado. En général, je fais deux séances par an , histoire de bien vivre les transitions saisonnières. Mais ces dernières années, j’y allée plutôt en cas de grosses fatigues ou de douleurs.Et surtout quand j’arrivais à me motiver, savoir prendre soin de soi c’est toute une histoire , n’est ce pas ? 😉

Qu’est ce que la réflexologie plantaire ?

Afficher l'image d'origine

Cette pratique est issue de la médecine chinoise, elle existe depuis des millénaires. On trouve même sa trace dans l’Egypte antique, en attestent certaines illustrations sur papyrus. Elle se base sur la circulation d’énergie dans notre corps, en des points précis. Comme -entre autre- la plante des pieds. Chaque organe y a une terminaison . Le thérapeute va agir par petites pressions fortes de ses mains, sur des endroits légèrement « gonflés ». De l’intérieur j’ai plutôt la sensation que cela forme comme des petits cristaux ou des petits tas de sables agglomérés. Qui diminuent petit à petit. N’imaginez pas que cela sera  une partie de chatouilles… Dès que le thérapeute appuiera là où c’est bloqué et donc sensible, attendez plutôt vous à grimacer quelque peu. Ce qui est impressionnant, preuve que cela fonctionne, c’est qu’en direct il se peut que votre corps réagissent au massage. Par exemple, si ce sont les organes du ventre qui sont travaillés, quand ils se débloquent vous entendrez des gargouillis. Cela peut aussi vous donner chaud ou froid. Il se peut que cela vous détende tellement, que vous somnolerez.

Dormance Petit Chat Grain

Photo :Dormance Petit Chat Grain

La séance commence évidemment par une série de questions autour de votre santé, et ce pour quoi vous venez. Par la suite, le ton n’est pas vraiment à la discussion juste à la relaxation et la concentration. Chaque praticien a sa petite méthode en plus, jusqu’à maintenant je trouvais que cela pouvait être très fatigant. Une heure à être manipulé sur des zones plus que sensibles…ça chamboule. Dernièrement, j’ai rencontré Valérie qui est basée sur Aix en Provence.  Je trouve sa technique très douce. En plus de ma voute plantaire, elle débloquait en parallèle  des méridiens énergétiques sur mes jambes. J’en suis ressortie avec une grande sensation de légèreté dans celles ci . Une séance suffit déjà à vous remettre en route. Mais si vous souhaitez travailler en profondeur, et ancrer tout ça. Il est possible de faire deux ou trois séances en plus, à plusieurs semaines d’intervalles. Après tout ça , chouchoutez vous, buvez surtout beaucoup d’eau pour éliminer (comme après une séance d’ostéopathie).

Rassurez vous, si vous êtes un peu frileux face aux médecines douces. Je ne me suis jamais retrouvée face à  un(e) praticien(ne) style baba cool complétement perché. Aucune croyance n’est affiliée à cette méthode. En moyenne , la séance me coute 40 euros. Vous pouvez également vous masser régulièrement vous même les pieds , avec une huile accompagnée huiles essentielles par exemple. Ou investir dans un tapis de massage (ou « tapis qui pique » selon mon appellation ) sur lequel il vous suffira de piétiner plusieurs minutes.  Cela  vous fera déjà du bien. Vous pouvez également masser l’intérieur de vos mains, car elles contiennent ces mêmes terminaisons correspondant à votre corps. Bref. Prenez soin de vous !

Connaissiez vous cette technique ? Si oui qu’en pensez vous ? Si non, seriez vous tentés ?