Coup de coeur : « D’ici de là » le restaurant locavore

Lors de ma première venue à Dinan, par un après midi sous la grisaille. Mon regard a été happé par une devanture au graphisme dynamique, mettant en avant des mots clefs qui me tiennent à coeur. « Local » « De saison » « bio » .Ça sonnait bien, mais je passais trop tard…I’ll be back comme dit un certain humanoïde. J’aurais tenu une semaine… Mais quelle belle découverte ! Un lieu comme je les aime, proche de mes valeurs, tenu par des personnes engagées et chaleureuses.Restaurant d'ici de là Dinan

D’ici de là, c’est un restaurant, un lieu d’expo, et un salon de thé, qui possède également un coin épicerie toujours avec uniquement des produits locaux. Souvent provenant des même producteurs, qui fournissent les produits avec lesquels sont préparés les plats. Lire la suite

Harlem Bio le panier bio funky aixois

Aujourd’hui tout est possible, si vous voulez manger sainement , bio et local. Même si vous n’avez pas le temps d’aller au marché. Il existe des regroupements de producteurs qui vous proposent de composer des paniers avec le fruit de leurs récoltes, qui vous pouvez aller chercher en sortant du travail. Et pour les plus occupés ou pressés, vous pouvez aussi vous faire livrer chez vous ou sur votre lieu de travail ! (si vous souhaitez diminuer l’impact carbone de cette livraison, proposez à vos collègues de  recevoir ce beau colis le même jour que vous).

J’ai donc voulu tester un des paniers bio livrés sur Aix en Provence et alentour. Il s’agit de Harlem Bio et son très beau fourgon.

panier bio

Avec Harlem bio vous pouvez vous faire livrer soit le mardi ,soit le vendredi. Il vous suffit de commander sur internet ou par téléphone à l’avance,  en précisant quel type de panier vous voulez, voire même le composer. Pour que vous puissiez  comparer avec d’autres panier bio, voici ce que le mien contenait. Pour 16 euros, j’avais 4 kilos de fruits et légumes :

Pour les fruits : 3 pommes (oui j’en avais croqué une !) et 2 poires de Mollégès et du raisin des Milles.

panier bio

Pour les légumes : Du chou rave, de la batavia, et des courgettes de la Fare les oliviers, des carottes , des pommes de terre et des oignons de Ventabren.

Avec chaque panier, vous avez donc un descriptif de ce qu’il y a à déguster et des idées de recettes ! L’entreprise propose également de récupérer leur sac en papier, afin de les réutiliser, la démarche est complète .

Panier bio

Je me suis régalé avec tous ces bons produits locaux et bio. J’ai découvert le chou rave , que je mangeais pour la première fois de ma vie. Je l’ai gouté cru, pour bien apprécier le goût , et j’ai adoré. J’en rachèterai c’est sûr. Le seul bémol, pour moi, est qu’il n’y avait pas assez de fruits. Je ne me rendais pas compte de ce que pouvait donner 4 kilos de fruits et légumes. Et comme je me fait beaucoup de jus frais, et que je grignote des fruits entre les repas, il m’en faut une grande quantité.

Je continuerai peut être à tester d’autres paniers bio, afin de vous les faire découvrir, si cela vous intéresse !

Et vous, où achetez vous vos fruits et légumes ? Seriez vous tenter par le principe du panier bio ?

Découvertes et petits bonheurs II

Ce mois d’août j’ai eu 2 semaines de vacances. Période idéale pour vivre des petits rêves ou des petits défis , se reposer aussi…mais en 15 jours j’ai plutôt fait le choix de partir me changer les idées.

Durant ces quelques jours j’ai vécu pleins de petits bonheurs ; entre autres :

  •  Dans les Pyrénées , atteignant un col pour profiter d’un beau panorama. Nous avons découvert tout un tas de vaches avec leurs veaux -ados en plein milieu de la route ! C’était une vision incroyable , j’ai adoré cette sensation d’être clairement sur leur territoire. Nous étions chez elles et pas le contraire ,obligés de zigzaguer avec les voitures pour passer , car elles ne bougeaient pas d’un iota. Elles n’étaient pas du tout sauvages, j’en ai profité avec prudence (sacrées cornes pointues !) pour caresser le museau de l’une d’entre elles. J’étais comme une gosse.

 

 

  • En Normandie. J’ai réalisé un rêve et un défi en même temps. Je suis partie randonner seule, ce que j’ai déjà fait, mais c’est toujours l’aventure. Pour atteindre un village de la Manche que j’aime beaucoup : Regnéville sur mer. C’est le lieu où j’allais lorsque j’avais un coup de grisou, la vue sur le havre m’apaisait. Et en plus il y a un super magasin de tissus là bas 😉 J’ai toujours lorgné sur le petit camping communal qui donne en plein sur le havre. Je me répétais, « un jour j’irais camper ici ! » Et c’est chose faite ! Et le défi fût de camper seule. Coup double ! Je n’ai pas très bien dormi, mauvais matelas et bruits de voiture. Mais quelle joie de voir le soleil se coucher sur la pointe d’Agon en face, et de me lever là , allant payer mon emplacement en pyjama , boire un thé en face des bateaux par marée basse tout en écrivant des cartes postales.

 

  • A Regnéville, il y a deux galeries d’art. J’y ai découvert le travail d’un jeune photographe normand , qui magnifie la région par ses clichés en noir et blanc Nicolas Evariste . J’ai pu donc ramener avec moi un peu de paysage manchois.

IMG_20160812_194528

  • J’ai été ravie de découvrir également partout sur mon parcours, un grand nombre d’initiatives sympathiques. Et en particulier, des livres voyageurs ou des bibliothèques en libre service basées sur la confiance des lecteurs.

IMG_20160811_155447

  • Et j’ai fini mes vacances en réalisant un dernier rêve , rentrer dans le salon de thé-restaurant Le train bleu dans la gare de Lyon. Un lieu crée en 1900 , remplis de dorures et de peintures. J’y ai pris un thé gourmand, un petit plaisir à 13 euros et quelque ,soit. Mais depuis le temps que je n’osais pas y rentrer, pensant que ce n’était « pas pour moi ». Ce prix ne valait plus rien face à l’émerveillement du temps passé enfin, dans cet endroit mythique.

IMG_20160813_161447

 

En revenant dans le Sud (reprise du travail oblige), d’autres petits bonheurs m’attendaient.

  • J’ai eu le grand plaisir de faire une séance photo avec May Lune une photographe / blogueuse que j’ai rencontré grâce aux apéro- blogs organisés sur Aix en Provence . ( Voici son blog et son nouveau projet autour des cosmétiques bio en collaboration avec sa maman) . Une belle expérience.

Crédit photo : May Lune Photography

  • Ma copine Lady Stardust m’a donné des grains de kéfir. Ces grains permettent de faire une boisson pétillante lacto-fermentée , qui par ses vertus probiotiques améliore la flore intestinale, aide la circulation sanguine,renforce le système immunitaire etc etc . Un produit magique visiblement. Qu’il faut nourrir avec des fruits secs, du sucre et du citron. Cela a un gout particulier avec une très légère amertume, c’est très rafraîchissant.

Minolta DSC

  • Durant cet été , j’ai joué la touriste dans ma propre ville et ma propre région. Ce qui est toujours formidable, car la beauté est partout. Nul besoin de partir à perpette les olivettes. J’ai aussi testé de nouveaux restaurants. Qui proposent tous des plats, végétariens et/ou sans gluten, bio , de saison et locaux.

à Aix en Provence : Le bonnie day rue Emeric David .Qui propose plutôt de la restauration rapide, mais saine ; des salades et des woks à composer soi même, avec des desserts sans gluten  leur site

Le caméléon rue Maréchal Joffre .Un lieu atypique qui propose de la restauration délicieuse, mais aussi des vins bio, et des activités dans leur local modulable Yoga, tricot, débats….  leur site

à Salon de Provence : Marion’s cup cake rue Moulin d’Isnard; Qui comme son nom l’indique propose des cup cake aussi beaux que bons, mais aussi des repas du midi avec toujours une alternative sans gluten.  leur site

Clapham cours Victor Hugo . Une cuisine moderne et goûteuse, hamburger, falafel, jus frais à l’extracteur, salades et desserts parfois vegan et sans gluten. Un vrai régal. leur site  (vous verrez cette belle fontaine au fond de leur restaurant)

IMG_20160819_133137

  • Et pour finir avec ces petits bonheurs, une belle surprise de la part de Marion du blog Ne le dis à personne . Qui pour me remercier de l’avoir motivé à se mettre à  la couture, m’a offert un petit pochon à coulisse et un sachet de lavande. Cela m’a beaucoup touché, comme je le dis toujours les cadeaux faits avec le coeur et de ses mains, les petites attentions sont toujours les plus belles. Peu m’importe les rolex en or….
Minolta DSC

par Marion Ne le dis à personne

Je suis tellement à l’affût de ces petites joies du quotidien, que j’aurais pu encore vous en citer quelques une. J’espère que vous aussi, votre esprit se focalise sur les points positifs de chaque jour. Et que vos journées sont illuminées de dizaine de petits bonheurs et de découvertes.

Quels sont vos derniers petits bonheurs ? Avez vous réalisé des rêves ou des défis ? Avez vous des belles découvertes à me partager ?