Léger comme une plume

Chacun sa manière d’extérioriser, de trouver des solutions. Faire du sport, chanter, méditer, ou écrire…

Mais le souci que l’on peut rencontrer avec l’écriture c’est que l’on se bloque, on ne sait pas trop par où commencer, de quoi parler, oser écrire à la première personne, etc. Des questions nous assaillent :récit personnel ou fictif ? Nous nous  créons des barrières . Mais finalement, l’écriture est comme un petit mécanisme, que l’on graisse pour que les engrenages tournent de mieux en mieux. Cela se travaille. Comme nous en parle Kreestal dans cette article très intéressant sur la créativité ici, où elle décrit par exemple un petit rituel matinal et quotidien pour se mettre en jambes (enfin plutôt en main). Laisser aller nos pensées sur le papier,quelles qu’elles soient,  laisser glisser l’encre sur quelques pages sans trop réfléchir. Mettre en place et stimuler ce fameux mécanisme. En partant de cet exemple qui me donnait envie, mais aussi avec l’idée de faire un cadeau de mes mains. Il y a quelque temps, j’ai crée et offert un carnet d’écriture « bien être » à une de mes amies. Elle me confiait souvent son besoin d’écrire , mais aussi les freins qui l’empêchaient de le concrétiser . Comme elle était en plus dans une période de questionnement, je me suis dit que j’allais faire d’une pierre deux coups. Je souhaitais créer un carnet qui stimulerait son écriture mais aussi sa réflexion. Un cadeau pour son anniversaire , qui  malgré ses contours de psychologie du dimanche (je ne prétendrai jamais à plus d’ailleurs), aller,je l’espérais, l’aider.

Minolta DSC

J’ai donc dans un premier temps, fabriqué le cahier: feuilles blanches et quadrillées récupérées ça et là, papier cartonné coloré pour la couverture, une belle illustration à coller pour le décorer et un élastique ou une ficelle, ruban ce qu’il vous plaira pour tenir le tout. (je n’ai  pas pris de photo, pour vous montrer le rendu). Mais bref, je pense que vous visualisez, ce n’est pas sorcier ! Puis j’ai farfouillé sur le net et ailleurs pour trouver des questions, qui pourraient susciter une réflexion, de manière légère. Du genre Maître Zen chez Marie claire. 🙂 J’ai choisi les plus pertinentes à mes yeux, la concernant. Et voici (en vrac) le résultat complet de ma pêche aux questions , pour vous donner des idées si vous souhaitez réaliser ce carnet (liste non exhaustive, bien sûr):

  • Selon toi, les gens peuvent ils évoluer ?
  • Le meilleur moment de cette journée ?
  • La journée a t elle été difficile ? Pourquoi ?
  • Une chose qui t’a marquée aujourd’hui ?
  • Quelle est ta mission dans la vie ? (THE question)
  • Dans quel domaine es tu chanceuse(x) ?
  • Où aimerais tu partir en voyage ?
  • As tu une rancoeur persistante ? A quel propos ?
  • Qu’attends tu avec impatience ?
  • Recherches tu plutôt la sérénité ou l’aventure ?
  • Qu’est ce qui t’épuise ?
  • Si tu devais créer ta propre entreprise , quel en serait l’objet ?
  • Qu’est ce qui fait que tu es toi ?
  • De quoi as tu le plus besoin ?
  • Que voudrais tu oublier ?
  • Qui voudrais tu être ?
  • Ta résolution pour demain ?
  • Aujourd’hui , qu’est ce qui t’empêche le plus d’avancer ?
  • Quel remède pour un coeur brisé ?
  • Si tu pouvais changer quelque chose dans cette journée, ce serait…
  • Rater est il pire que de ne pas essayer ?
  • Si l’espérance de vie était de 40 ans, vivrais tu de la même manière ? Et s’ils te restait 5 ans ? 5 mois ? 5 jours ?  (quelle angoisse… 😉 )
  • Quelle est la chose que tu souhaites vraiment faire et que tu n’as pas encore réalisé ? Qu’est ce qui t’en empêche ?
  • Si tu ne le fais pas maintenant, quand le feras tu ? (coup de pression !)
  • Est ce que tu t’accroches à quelque chose que tu devrais abandonner ?
  • Que ferais tu , si tu étais certain(e) que personne ne te jugerait ?
  • Dans 5 ans, te souviendras tu de ce que tu as fait hier ?
  • Qui prend les décisions qui te concernent ? Les prends tu toi même ou attends tu qu’on décide à ta place ?

Et voila ! Nous voila parés pour quelques heures d’écriture ! Tout en cogitant sur sa vie.

Qu’en dîtes vous ? Quelles questions pourriez vous y ajouter ? Aimez vous écrire ? Avez vous des petits rituels pour stimuler l’écriture ?

Cahiers de vacances

J’étais intriguée par ces petits cahiers d’exercices bien être pour adulte, que nous voyons fleurir en librairie. Dans un moment de stress au travail, j’ai émis le souhait, en plaisantant à moitié que j’allais m’acheter toute la collection pour être plus calme.

Minolta DSC

Je me suis donc offert « la gestion des conflits » et « la psychologie positive ». Et quelques jours après pour mon anniversaire, une amie m’a offert « voir la vie en rose » et « lâcher prise » (très bien choisi).

J’étais curieuse de ce que cela allait donner. Je me doutais que cela serait plus intéressant et plus constructif que ces cahiers de coloriages « art thérapie » qui ont le vent en poupe. Mais je me demandais si cela serait vraiment porteur et le réponse est : oui ! A une échelle différente bien sûr, mais cela m’a forcément appris des principes de bases intéressants, faciles à mettre en place et à intégrer au quotidien. Un cahier comme ceux là peut se faire en quelques heures d’une traite.Mais je vous conseille de les remplir un peu chaque jour. Cela laisse le temps de digérer les informations. Deuxième conseil, prendre une feuille ou un cahier à côté. Certains exercices demandent de déchirer des feuilles, de noircir ou de gribouiller. Ce qui est dommage, car il y a forcément des écrits au verso. Surtout si vous souhaitez refaire certains exercices plus tard.

La chance a fait que je les ai lu dans un bon ordre ( pour moi), cela est allé crescendo dans l’intérêt et la « qualité » des cahiers:

  1. Gestion des conflits: J’avais choisi ce cahier car je suis souvent face (ou par téléphone) à des gens agressifs dans mon travail.J’espérais trouver des outils pour garder mon calme, désamorcer certaines situations, trouver les mots justes. Je n’ai pas trouvé de réponses à ces attentes précises. Mais j’ai appris par exemple, qu’il y avait un processus presque mécanique dans une colère qui monte. Qu’il existe donc un seuil spécifique pour l’enrayer et que celui ci dépassé, il est impossible de revenir en arrière. Lorsque j’ai lu ce cahier, j’ai trouvé qu’il s’adressait plus aux personnes colériques, qui déclenchent donc le conflit. En le re-feuilletant, cela va tout de même au delà. Ce cahier donne des pistes de communication non violente, explique d’un point de vue psychologique les liens qui se créent entre les personnes (domination, manipulation,..), d’où cela vient, comment cela prend forme. Il peut aider si l’on est face à une personne colérique, mais je trouve difficile d’intégrer toutes ces données théoriques pour les mettre rapidement en action en cas de situation critique.
  2. Psychologie positive :Ce cahier donne de bons conseils, il contient j’ai l’impression plus de textes explicatifs que d’exercices. La présentation est ludique, avec des encarts mettant en avant des principes clés résumés, les rendant ainsi plus aisément intégrables. Les données sont faciles à mettre en pratique et à comprendre. Le gros point noir à mes yeux ,est que ce cahier ne s’adresse qu’aux personnes en couples (hétéros en plus !) , ayant des enfants et un travail…Ce que je trouve assez restrictif.
  3. Voir la vie en rose: C’est celui que j’ai préféré pour l’instant (n’ayant pas terminé le dernier). Il rejoint les qualités du précédent, sans ses mauvais côtés. Les exemples sont de plus en plus concrets. Et il y a plus d’exercices. Personnellement j’aime comprendre ce qu’il se passe dans notre tête. Et grâce à ce cahier, on entrevoit de manière simple les mécanismes qui nous font. On apprend ainsi que cela demande plus d’effort à notre cerveau de voir les choses positivement, c’est une gymnastique au quotidien. Que nos pensées et nos réactions sont liées à nos émotions présentes , qu’il faut savoir écouter. Ne jamais prendre de décision lorsqu’on est fatiguée ou qu’on ne se sent pas bien dans nos baskets, par exemple !
  4. Lâcher prise: Vaste programme ! Ca pourrait être le travail de toute une vie. En tout cas, une chose est sûre,c’est un des piliers de notre bien être, un objectif important. Ce cahier est majoritairement constitué d’exercices; d’écriture, de visualisation, et même d’actes concrets de relaxation ou par exemple : noter sur un caillou le nom du fardeau dont on souhaite se délester, et aller le lancer dans une rivière ou le plus loin possible (à ne pas tenter dans votre studio de 25m carré 🙂 ). Autant d’exercices à faire et à refaire , qui utilisent plusieurs méthodes. Ce qui assure le fait que chacun pourra y trouver ce qui lui fait le plus écho. Je le trouve très bien fait.

En conclusion, tout  ces cahiers sont de bons outils, que je vous recommande. Au même titre qu’un livre de développement personnel, ils sont à relire régulièrement et à garder à portée de la main. La solution est en nous !

Alors, cela vous tenterait ? En avez vous déjà testé un et qu’en avez vous pensé ?

Tu veux ma photo !?

Dans l’aire du tout numérique, est ce que l’on aurait pas envie parfois de se raccrocher au support papier? Nous sommes dans une époque où l’image est reine. On revient de voyage avec 500 photos de paysages dont on ne fera rien, on partage ses soirées, ses repas, ses pieds au bord de l’eau sur les réseaux sociaux .Autoportraits à gogo..et qu’en restera t il ?

c572b19bdcfb0af262577dd78fa8c4d3Bien que dans tout ça, tout ne soit pas bon à garder. Bien qu’une photo imprimée sur papier est loin d’être écolo. Bien que cela puisse représenter du superflu . Je trouve l’idée chouette de graver un moment de sa vie et de pouvoir le partager des années après avec les nouvelles générations. En disant : Regarde comme j’étais jeune et pimpante ! Il n’y a pas que pour les mariages et les naissances qu’on devrait avoir des photos de nous. Voila pourquoi après vous avoir  parlé des cadeaux faits mains (ici); et du fait d’offrir des arbres (). Je voulais vous parler du fait de s’offrir, ou d’offrir à des êtres chers, une séances photos ! Par exemple pour mes 25 ans, mes parents ont voulu marquer le coup et m’offrir donc une séance photo pour moi toute seule avec le photographe  Ulrick Théaud. Même si à mon grand plaisir, ils m’ont rejoint pour les dernières photos. Et actuellement , je préfère même regarder les photos où nous avons posé tous les trois.

IMAG1231C’est une sacrée expérience que de poser devant un objectif, pas facile de se sentir à l’aise. Tout dépend du photographe, qui va prendre le temps, donner quelques instructions…Commençant la séance assez timide, j’ai réussi à la finir en faisant des grimaces devant l’appareil ! Ce que je peux vous conseiller, que vous fassiez cela, seul(e), avec des amis ou de la famille, c’est déjà de mettre des vêtements dans lesquels vous vous sentez confortables et beaux. C’est avant tout un moment pour soi, aussi porteur qu’un soin bien être. Il peut être sympathique de prévoir différentes tenues, des accessoires amusants ou si la photo est à plusieurs un code couleurs ou un thème. En général, tout photographe vous propose par la suite une sélection de photos. Dont quelques une seront retouchées pour être améliorées. Le professionnel vous donnera donc un dvd ou un envoi en dossier zip par mail, mais cela est plus rare. En plus de cela, certains vous propose un tirage photo d’une ou plusieurs photos de votre choix. De quoi décorer votre intérieur avec goût et humilité 🙂

IMAG1230

Il existe aussi des photographes avec des ambiances et des décors particuliers. On entend beaucoup parler de photo style pin up, par exemple. Voici une agence qui me fait rêver, même si le coût peu paraître élevé, le rendu est tellement beau que je pense un jour me l’offrir ! Les impromptus photographiques proposent de vous faire voyager dans le temps, d’endosser le temps d’une séance photos les tenues d’époques passées où vous auriez aimé vivre. Costumes, coiffures, et « maquillage » d’époque à votre disposition , pour un rendu quasi pictural voici leur site. Voyez un peu…

7decab3c-51ca-4f3f-bac1-db04e4e0f9c6

Et si vous n’avez pas le temps de vous déplacer, il existe des artistes qui peuvent travailler à distance. Comme Olga Valeska dont j’admire le travail. Son univers artistique est onirique, mystique, fantastique, on en prend à chaque fois plein les yeux.

10259777_1059618950749221_4846443016605211938_n

Crédit photo: Olga Valeska

(Encore autre chose que je compte m’offrir un jour.) Voici son site. Pour résumer,il faut donc envoyer plusieurs photos à Olga, vous lui dites ce que vous aimez, l’ambiance que vous souhaitez et ça donne ça :

crédit photo: Olga Valeska

crédit photo: Olga Valeska

Nous avons bien le droit d’être narcissique tant que cela reste élégant et esthétique,non ?

Et vous, cela vous tenterait il ? Avez vous déjà fait une séance photo ?