Sur la route #3

Suite et fin de mon périple, je vais tenter de tout rassembler en un seul article. J’espère que cela ne vous fera pas trop long. Afin de pouvoir vous partager toutes les autres babioles qui me trottent dans la tête ,au plus vite  🙂

J’ai oublié de vous préciser je crois, que comme mon voyage de vacances s’est fait en voiture. Pour compenser la pollution générée , j’ai décidé de planter des noisettes et des amandes, un peu tout au long de mon trajet ! J’essaierai de jardiner encore dans les jours à venir de manière « sauvage » ou non.

Après le Festival interceltique de Lorient, j’avais un mariage non loin de là. Dans la vallée du Scorff. Un bout de terre fascinant, car à quelques kilomètres de distance, nous pouvons avoir la mer, des champs, des forêts luxuriantes et de magnifiques rivières. En bonne écolo , ma tenue de mariage étaient constituée d’un robe vintage trouvée dans une friperie de Granville. Et mes chaussures étaient de la marque néosens, une fabrication respectueuse de l’environnement venues des terres ibériques.

mariage

Encore une fois, dans les jours qui suivirent ce mariage , en visitant les alentours. J’ai pu constater comme le locavorisme est mis en avant. Les produits bretons sont toujours en tête de gondole. Il existe beaucoup de vente en directe à la ferme. Dans le village de Berné j’ai pu croisé un panneau indiquant l’arrêt d’utilisation des pesticides dans les plates bandes de la ville, j’ai pu vite fait en toucher 2 mots au maire d’ailleurs, pour l’en féliciter. Une borne pour voiture hybride ou totalement électrique est proposée sur le parking principale. Cela je l’ai retrouvé finalement dans pas mal de villes en redescendant vers le Sud Ouest. Dans la forêt, une chouette m’a fait signe pour ne pas salir cette belle nature.

Lire la suite

Brique rouge et coeur vert

Comme première étape dans mon voyage, je me suis arrêtée sur Albi. Ville qui m’attire beaucoup depuis longtemps pour deux choses. Premièrement le musée de la mode, qui n’ouvre que quelques mois dans l’année, et pour le fait que cette ville souhaite devenir autosuffisante d’ici 2020 !

J’ai passé la nuit précédant ma visite d’Albi dans le gîte à la ferme des Ambles, près d’Ambialet. Une manière concrète d’en apprendre plus sur le monde agricole, et d’être au coeur de l’action ! Mes hôtes ont été adorables, au petit déjeuner qui ne pouvait commencer qu’à 8H30 , traite oblige 🙂  nous avons passé un beau moment de partage autour de confitures faites maison à l’abricot ou potiron, à parler de leur vie, d’agriculture raisonnée, de zéro déchet etc. De quoi me ravir , évidement.

Qui peut rester insensible à Albi ? Son architecture principalement médiévale, ses murs en briques rouges, le musée Toulouse Lautrec, son magnifique palais épiscopale..

Il existe plusieurs moyens à faible impact écologique pour découvrir la ville : tout d’abord à pied, cela se fait facilement. Vous pouvez aussi monter dans une gabare, ces anciennes embarcations marchandes, pour visiter au fil de l’eau. Ou louer des vélos en face du marché couvert par exemple. Et si vous souhaitez vous rendre dans les alentours pour faire le plein de nature, je vous conseille de vous rendre à la fédération française de randonnée rue Saint Clair,qui vous guidera avec plaisir.

Lire la suite