Weekend en Suisse

J’ai eu la chance il y a quelque semaines, de partir un peu à l’improviste en Suisse. Depuis longtemps je souhaitais me rendre au musée suisse de la mode à Yverdon les bains. J’ai eu le plaisir de découvrir à quel point cette ville était engagée pour le respect de l’environnement, voici un peu ce que j’ai pu y découvrir.

La vue de l’auberge de jeunesse d’Yverdon les bains

Yverdon les bains est une ville empreinte d’histoire, qui donne sur le lac de Neufchâtel. C’est un lieu thermal avec une source d’eau sulfureuse connue depuis l’antiquité romaine et qui est toujours exploitée actuellement. S’il fallait que je choisisse trois mots pour définir Yverdon et mon séjour , ça serait  : paisible, propre et…cher ! J’ai donc posé mon sac à dos au gîte du passant , où l’accueil a été plus que gentil. Il donne sur les quais et est entouré de maisonnettes en bois de pêcheurs. Et fait face au Parc des rives. Un chemin passe juste devant afin de rejoindre le lac, et le longer sur quelques kilomètres. Le point de vue est magnifique, et c’est l’hébergement le plus abordable de la ville ( sachant que je n’ai pas cherché de air bnb ou de couchsurfing, comme le départ c’est fait rapidement). De là, on se situe à 10 min à pieds du centre ville, en longeant le canal. Et il y a beaucoup de choses à voir, rien que de marcher le long du lac ou sur d’autres circuits thématiques autour de la ville qui ne manquent pas. A peine arrivée, et installée dans le dortoir ( que j’ai eu pour moi toute seule 🙂  ), je suis partie en quête d’un lieu où manger, cela m’a permis de me situer et de repérer pour le lendemain les lieux et les choses à faire.J’ai découvert ainsi l’association pour un vent nouveau Ovny, qui propose une cuisine végétale, bio, locale , de saison et fait maison par le biais d’un foodtruck, ainsi que la réalisation de projets éthiques, écologiques et sociaux.  Au hasard de mes pas je suis tombée sur une épicerie de vrac dans une des rues principales du centre, où je suis retournée dès le lendemain matin évidemment ! En me promenant, j’ai pu voir que la commune met en avant les différentes essences plantées dans ses espaces verts…

 

 

 

Le samedi matin c’était aussi jour de marché, ce qui m’a permis d’acheter de quoi déjeuner pour pas trop cher…

 

 

 

Cette épicerie est très belle, c’est le propriétaire qui a fabriqué tous les meubles présents dans la boutique. On y trouve de tout, le zéro déchet est vraiment le maître mot, venez avec vos pots , sacs etc Même les pots des cosmétiques sont consignés. J’ai pour ma part craqué pour une crème pour le visage locale de Sonia Pitton, à la compo super clean, et des biscuits sans gluten pour mon repas et les petits creux à venir. Sur le marché local j’ai trouvé du pain sans gluten, où la boulangère m’a dit que je pouvais réutiliser l’emballage en bois et le papier cuisson dedans pour faire des gâteaux ( jusqu’à ce que le papier noircisse). Et une artichonade artisanale à tartiner ! Sur le chemin du centre thermal, j’ai découvert une autre épicerie de vrac Oil and more rue de la plaine, et quelques mètres plus loin le Tonneau verre ,qui vend des bières, vin, sirop, jus etc le tout dans des verres consignés, où j’ai pris un maté pétillant. On y trouve également d’anciennes bouteilles recyclées et retravaillées artistiquement. Dans cette même rue, vous trouverez une épicerie fine de produits locaux appelée La Ferme.

Le tonneau verre Yverdon les bains

Mes achats zéro déchet et locaux :

 

 

 

Pour bien commencer ma journée,  après mon tour de marché et d’épicerie de vrac, je me suis rendue au centre thermal d’Yverdon. Pour le coup , c’est assez raisonnable niveau prix, environ 18 euros (19 francs suisses) pour 3h dans les piscines à jets, bulles remous etc à faire absolument ! On ressort de là un peu fourbus mais légers ! Je me suis déplacée uniquement à pieds, tout est très bien indiqué. Après ce moment détente, pique nique avec mes achats du matin dans le parc du centre thermal. Partout, on peut trouver des panneaux explicatifs des initiatives mises en place par la commune concernant le respect de l’environnement.

 

 

 

Après cela, visite du musée de la mode , dont l’expo temporaire entre deux grandes expositions n’était pas très intéressante. Heureusement les pièces du musée sur l’histoire de la ville a contrebalancé cette frustration. Courses alimentaires au supermarché…financièrement je n’ai pas pu y couper , promenade et dodo tôt, après tous ces kilomètres parcourus à pieds !J’ai remarqué avec amusement, que les lampadaires ne s’éclairaient fortement qu’en s’en approchant. Un détecteur qui permet de ne pas utiliser trop d’énergie, une idée assez astucieuse je trouve. J’ai bien sûr aussi rencontré des cabanes à livres 🙂 idée que j’aime beaucoup et dont je vous ai déjà parlé ici.

 

Dimanche direction le parc Pronatura qui a été un vrai coup de coeur ! Après le petit déjeuner tôt à l’auberge, je suis partie avec mon sac sur les épaules pour une balade matinale. Toujours en suivant la signalisation pour les piétons. J’ai fait un premier arrêt pour voir des menhirs vieux de 6000 ans. En m’y rendant, j’ai découvert un pot de fleurs amusant. Mais aussi des panneaux encore une fois très instructifs à l’attention des conducteurs de deux et quatre roues.

Et voici les fameux menhirs !

 

En continuant mon chemin, j’ai rencontré des moutons…en pleine  ville ! Ils sont là pour désherber de manière naturelle 🙂 C’est ce qu’on appelle l’éco-pâturage .

 

Je me suis donc enfin rendue au bout de 45 minutes de marche au Parc Pronatura…mais ça, je vous en parlerai dans un prochain article. Ce lieu est tellement beau  qu’il mérite un article rien que pour lui ! Je vous donne en attendant un avant goût , en vous montrant la très belle ruche du domaine .

Durant mes balades , en me perdant dans les rues, j’ai pu voir que les suisses sont franchement plus en avance que nous question tri sélectif. Il y a presque une poubelle pour chaque chose , que ce soit chez les particuliers, comme en pleine ville. Pour les déchets verts, pour le fer blanc, pour les capsules de café etc

Donc à part le fait que vu le prix de la vie là bas, il vaut mieux visiter la Suisse quand on a des moyens. J’ai adoré cette coupure, l’atmosphère y est calme, et bienfaisante, les gens sont souriants et ne parlent pas fort, les rues sont propres. Et les paysages sont beaux !J’ai été heureuse de voir l’implication écologique de cette ville.

Une réflexion sur “Weekend en Suisse

  1. Pingback: Parc ProNatura | Dormance Petit-Chat-Grain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s