Tous au jardin !

Avec le printemps, les weekends autour du jardinage fleurissent un peu partout. Dernièrement j’ai eu la chance de participé à différents événements organisés par l’association Vert le jardin ! Une association bretonne de sensibilisation à l’environnement, qui met en place des potagers urbains, propose des composteurs partagés, des ateliers sur les graines, le jardinage en général et plein d’autres choses très sympathiques. Si vous avez envie de créer un jardin partagé ils vous aideront à mettre en place votre projet, partout en Bretagne.

Dans le cadre de la semaine sans pesticide, je me suis rendue à une porte ouverte dans un jardin partagé d’un quartier résidentiel, non loin de Saint Brieuc. Le jardin de l’Orangerie. Un petit coin de verdure où chaque habitant, à tour de rôle d’une année à l’autre , peut avoir accès à une parcelle. C’est un lieu de rencontre, qui crée du lien , ouvert à tous. On pouvait durant cette journée, apprendre à faire du compost, ou même faire des attrapes rêves, tout en buvant des tisanes de plantes du jardin. Chez Vert le jardin , ils adorent la récup’ ils vous apprendront beaucoup d’astuces à ce sujet. En tout cas ce potager partagé donnait envie, autant par les parcelles de chacun que le sourire sur chaque visage que j’ai croisé.

 

En avril, j’ai ensuite participé à un atelier de jardinage intitulé « Cultivez votre santé ». Quelques heures les mains dans la terre pour commencer à apprendre les bons côtés qu’apporte le fait de manger les légumes et les fruits de son potager ou son balcon. De connaître les plantes aux bienfaits multiples pour notre santé. Mais également les bons gestes et les bons outils pour ne pas se faire mal au dos (comme la fameuse grelinette) . Nous avons donc commencé ce moment ensemble par le yoga du jardinier ! Vous pouvez retrouver cela dans le dernier magazine Les 4 saisons. J’ai trouvé ça très amusant et utile. Puis nous avons planté des fleurs pour ramener les pollinisateurs, des plantes aromatiques, quelques pieds de framboisiers et de fraisiers…Et surtout nous avons bien discuté, et échangé nos connaissances. J’ai appris ainsi que pour éviter d’acheter les plants dans des grandes surfaces ou des jardineries de grande distribution,nous pouvions nous rapprocher des lycées agricoles et horticoles des alentours. J’ai découvert un anti limaces naturel, la coque de sarrasin. Que notre animateur avait acheté chez un meunier du coin. Local et anti-gaspi , une bonne idée donc. Dans les bonnes idées récup’ , nous avons utilisé des grosses cuillères ou des fourchettes en inox pour inscrire le nom des plantes.

Et pour finir, quelques jours après Vert le jardin a organisé un vide jardin, où particuliers et professionnels pouvaient venir vendre des plants de leur jardin à des prix défiant toute concurrence. Ils y avaient également des créateurs utilisant la récupération comme On n’est pas que des cageots ( qui proposent des ateliers manuels) , des musiciens, des conférences, et un vide grenier. Une journée complète autour du partage et de l’amour de la nature. Je suis repartie avec un pied de sarriette qui m’a suivi jusqu’en provence , en attendant d’avoir mon propre jardin.

 

Si vous souhaitez connaître ce que propose Vert le jardin, tout au long de l’année voici leur site :Vert le jardin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s