Lorient côté green

L’année dernière j’ai vécu 3 mois à Lorient, une ville que je ne connaissais que lors du Festival interceltique. Malgré le premier confinement , j’ai pu découvrir différentes adresses et bonnes initiatives . La ville de Lorient fait des efforts que ça soit au niveau des transports en communs, il existe plusieurs lignes de bus très régulières, et la ville souhaiterait mettre un place un réseau moins polluant avec des bus hybrides. Ou au niveau du tri des déchets, depuis 2016, tous les emballages plastique sont acceptés (comme les pots de yaourts, les barquettes, les sacs ou films plastiques) . Il y a également un ramassage des déchets verts dont le compost final est redistribué auprès des agriculteurs locaux ou pour des jardins privés. (Pour savoir comment finissent tous ces déchets triés vous pouvez vous rendre sur le site de l’agglo:https://www.lorient-agglo.bzh/vos-services/dechets/collecte-et-tri-des-dechets/). Elle propose aussi des aides pour les rénovations thermiques , l’isolation comme vous le savez sûrement est une réponse simple et écologique contre la déperdition énergétique et les émissions de gaz à effet de serre. Et plein d’autres primes pour une vie plus verte.

Ce que j’ai adoré à Lorient , c’est le nombre de gens à vélo. La ville s’y prête totalement, certaines pistes cyclables peuvent vous emmener jusqu’aux plages alentour. Et je n’ai jamais autant vu de boutiques indépendantes de vente et de réparation de vélo dans une ville.

Lire la suite

Découvertes et petits bonheurs d’hiver

Nous voila enfin au printemps même s’il se montre quelque peu frileux encore . Les arbres en fleurs et les belles couleurs qui habillent la nature nous donnent espoir pour les beaux jours à venir.

Les primevères ont tapissées les talus. Et cette année, j’ai pensé à en ramasser les fleurs pour les mettre dans mes salades. Elles ont un gout très doux, quasi sucré. Et éclairent notre assiette de son éclat joyeux. (comme toujours dans ce genre de cueillette sauvage, il est évident pour le bien être de la plante et de la faune qui l’entoure, qu’il est bon de ne prélever qu’une petite quantité sur chaque pied)

Bien que je n’ai pas encore terminé toutes les huiles végétales que j’ai faite l’an dernier. J’ai voulu essayer de faire une huile solarisée de sauge. Cette huile a beaucoup de bienfaits : elle est apaisante, désinfectante et cicatrisante ; tonifiante et équilibrante. Elle peut soulager aussi en cas de douleurs de règles , ou les effets désagréables de la ménopause. On peut s’en servir comme lotion antipelliculaire, ou bain de bouche pour calmer les aphtes et assainir la cavité buccale. A droite c’est une tentative personnelle de lotion capillaire, juste de l’eau et du romarin au soleil. Mais je pense que je l’ai laissé trop longtemps macérer.

Lire la suite

Découvertes et petits bonheurs d’automne

Afin de clôturer les petits bonheurs et découvertes de 2020, voici donc ceux d’automne. Bien sûr , durant cette saison nous avons connu un deuxième confinement.Qui se traduisit pour moi en cours de théâtre par visio-conférence, balade à pieds ou à vélo, confections des confitures, compotes, ou encore coulis de tomates stérilisés. J’ai pris le temps de me remettre à la couture. Mais avant cela, j’avais pu profiter . Dans le précédent article, je vous ai présenté le Jardin de Kerfouler que j’avais visité en septembre. J’ai pu découvrir d’autres très beaux endroits pour m’oxygéner autour de chez moi :Lanleff, le moulin de Craca, la pierre longue de Quintin et j’en passe . Mais aussi lors, par exemple, des journées du patrimoine.

Comme le Château de Tonquédec , animé grâce à une association de passionnés du Moyen Age. Château dont les parties restantes sont entretenues et visitables. Ayant très peu d’archives, l’association a fait le choix de ne pas tenter de rebâtir l’ensemble, ne voulant pas être inexactes au niveau de la reconstitution. Tout est fait dans les règles de l’art jusqu’aux meubles fabriqués par les bénévoles.

Dans la foulée, j’ai visité le Château de Kergrist et son magnifique parc. Qui vous ferra voyager de la fin du Moyen âge, à nos jours. Puisque le château est toujours habités. Un salon de thé devrait bientôt ouvrir, dans une belle verrière des annexes du château. Et des événements culturels ou ludiques sont proposés tout au long de l’année.

Lire la suite