Défi « rien de neuf »

En 2018 l’association zero waste France a lancé le défi « rien de neuf » , un appel pour changer notre mode de consommation, et  réduire nos déchets. Etant déjà dans ce type de consommation, j’ai tenté de grossir le trait durant cette année de défi. Je vous raconte comment je l’ai vécu.

Déjà, pourquoi proposer de ne rien acheter de neuf ? Pour des raisons écologiques évidentes , et aussi montrer qu’un autre système économique est possible. Notre vie ne se résume pas qu’à acheter et posséder des objets, même si c’est ce que l’on tente de nous mettre dans le crâne par la publicité entre autre. Courir après les dernières nouveautés, porter des marques comme un signe d’appartenance, avoir la plus belle voiture, le plus grand téléviseur. Un bonheur factice et éphémère. Les ressourceries débordent d’objets, de matériels, d’outils, de vêtements…nous n’avons actuellement plus besoin de magasins qui nous proposent continuellement des nouveautés et nous poussent à l’achat de ce dont nous n’avons pas besoin, par des promotions, des soldes, des ventes privées…Des occasions immanquables ! Surtout ne réfléchissons pas, consommons !

crédit photo Dormance Petit Chat Grain

crédit photo : Dormance Petit Chat Grain

En ce qui concerne les vêtements, leur production fait partie des plus polluantes, teintures toxiques , pollution de l’eau et de la terre. La mode actuelle ne coûte pas grand chose lorsque cela est envoyé à l’autre bout du monde, elle est souvent loin d’être éthique. Les salariés sont exploités et le coût de production est bas. Ce qui permet de créer à tourne bras, toujours plus de robe, tshirt, pantalons…etc pas chers. Et si ce n’est pas cher, autant en changer souvent, car de toute manière les textiles ne sont plus aussi costauds que quelques décennies en arrière. C’est le cercle vicieux.

Lire la suite

De la Terre à l’assiette

Cette nuit n’arrivant pas à m’endormir, je me suis mise à réfléchir…à me demander, pourquoi il était si important pour moi de manger sainement et sans pesticide ? Outre le fait que mon amour des fruits et des légumes ne me rende pas du tout objective ( oui je peux m’extasier devant la beauté d’un chou rave). Parce qu’on pourrait me rétorquer qu’il y a des choses plus graves et plus importantes actuellement. Comme les gens  qui vivent dans la rue et meurent de froid et de faim. Mais pour moi, cela est presque lié. Il existe un axe transversal, primordial, qui pourrait se résumer en un mot : le respect. Le respect de la Terre, le respect du vivant, de l’humain, du travail…Remettre les choses à leur vraie place, retrouver l’essentiel.

16 œuvres culinaires d’Amber Locke : Ses fruits et légumes posent devant l’objectif

image: Amber Lock

Manger est vital, c’est bateau de dire cela, c’est indéniable. C’est aussi encore plus que ça, manger, c’est du plaisir (ou non), ce sont des souvenirs,parfois des petits traumatismes,  des odeurs, des saveurs qui s’ancrent en nous, dès notre prime jeunesse, qui nous marquent et nous accompagnent.  Lire la suite

Un voyage spatial

Récemment, j’ai pu enfin me rendre à une librairie jeunesse…mais pas que, à Hyères les Palmiers, qui porte le joli nom de Soupe de l’Espace.   Je dis enfin, car depuis le temps que des membres de ma famille m’en disaient grand bien, j’avais eu loisir de suivre leur page facebook , ainsi que leur blog,où sont partagés des coups de coeurs livresques, mais aussi de belles illustrations, où j’ai pu apprendre qu’ils mettaient en place des événements engagés, des discussions, des conférences , mais aussi artistiques. Tout pour me plaire déjà ! Et il s’avère que depuis peu, au sein de cette chouette librairie, il y a une épicerie de vrac !! Joie dans mon coeur, un magasin de livres et de vrac , qui font partis de mes lieux préférés rassemblés dans un seul et même lieu. Il fallait que je vois ça ! Et pourquoi ce nom amusant ? « La soupe pour grandir…et l’espace pour rêver.  » C’est beau ! hop, plongeons dans le bouillon…

Ce qui me meut: Marie Desbons / La soupe de L'espace

En rentrant dans la boutique , des livres…des livres partout ! Oui normal , c’est une librairie. Lire la suite