Défi « rien de neuf »

En 2018 l’association zero waste France a lancé le défi « rien de neuf » , un appel pour changer notre mode de consommation, et  réduire nos déchets. Etant déjà dans ce type de consommation, j’ai tenté de grossir le trait durant cette année de défi. Je vous raconte comment je l’ai vécu.

Déjà, pourquoi proposer de ne rien acheter de neuf ? Pour des raisons écologiques évidentes , et aussi montrer qu’un autre système économique est possible. Notre vie ne se résume pas qu’à acheter et posséder des objets, même si c’est ce que l’on tente de nous mettre dans le crâne par la publicité entre autre. Courir après les dernières nouveautés, porter des marques comme un signe d’appartenance, avoir la plus belle voiture, le plus grand téléviseur. Un bonheur factice et éphémère. Les ressourceries débordent d’objets, de matériels, d’outils, de vêtements…nous n’avons actuellement plus besoin de magasins qui nous proposent continuellement des nouveautés et nous poussent à l’achat de ce dont nous n’avons pas besoin, par des promotions, des soldes, des ventes privées…Des occasions immanquables ! Surtout ne réfléchissons pas, consommons !

crédit photo Dormance Petit Chat Grain

crédit photo : Dormance Petit Chat Grain

En ce qui concerne les vêtements, leur production fait partie des plus polluantes, teintures toxiques , pollution de l’eau et de la terre. La mode actuelle ne coûte pas grand chose lorsque cela est envoyé à l’autre bout du monde, elle est souvent loin d’être éthique. Les salariés sont exploités et le coût de production est bas. Ce qui permet de créer à tourne bras, toujours plus de robe, tshirt, pantalons…etc pas chers. Et si ce n’est pas cher, autant en changer souvent, car de toute manière les textiles ne sont plus aussi costauds que quelques décennies en arrière. C’est le cercle vicieux.

En ce qui concerne les ustensiles, machines en tous genres, et autres objets du quotidien. Nous accumulons , ouvrez vos tiroirs, vos placards, avez vous besoin de tout cela ? De cette machine à raclette qui ne sert qu’une fois l’an, pour ne pas dire jamais. De cette perceuse qui vous a servi a fixer vos étagères à votre emménagement, mais ne sert plus depuis. Avez vous besoin du même meuble ikéa que tout le monde a ?

Prendre le temps de réfléchir à la nécessité d’un achat, prendre le temps de chercher ce que nous voulons d’occasion . Nous fait forcément ouvrir les yeux sur l’absurdité de notre mode de consommation. Cela replace l’objet à sa juste valeur, il n’est pas là pour nous rendre meilleur que tous, ni pour combler des vides, ni pour nous donner l’impression que notre vie est de haut standing.

En cette année 2018, j’ai donc continué à acheter des vêtements d’occasion. J’ai mes friperies et ressourceries préférées ça et là , partout où je vadrouille. Le plus difficile  a été de sauter le pas d’acheter des chaussures de seconde main, ce qui me rebutait quelque peu. Mais j’ai réussi a trouver deux paires qui n’avaient jamais servi. La première m’a coûté 8€ dans une friperie caritative marseillaise. Malheureusement elle n’a pas tenu bien longtemps. La deuxième est une de mes plus grandes satisfactions ! Une paire de veja , une marque française, éthique , toutes neuves sur leboncoin ,mais de seconde main quand même !

 

Mon deuxième défi fut de trouver un maillot de bain d’occasion, car le mien venait de rendre l’âme. Je ne pensais pas en trouver autant encore une fois sur mon site phare . J’en ai pris deux, un vintage des années 60 et un des années 80, tout beaux, tout propres. Une petite victoire.

La difficulté durant cette année fut de trouver des collants. Et bien sûr la lingerie, mais je préfère l’acheter neuve et fabriquée en France pour l’instant. Je n’ai pas besoin d’en acheter tous les quatre matins ,de toute façon.

Ma plus grand source de trouvailles, sont les vides greniers. Que ce soit pour mes meubles, objets et vêtements.

Tenue seconde main /crédit photo : Dormance Petit Chat Grain

Et pour le reste , machine à raclette , perceuse dont on ne se sert qu’une fois ? Bien sûr acheter d’occasion , si vraiment vous souhaitez les posséder. Mais vous pouvez aussi louer, emprunter . Pour les objets dont vous vous servez peu,prêter. Mettez en commun avec vos voisins, vos amis ou votre famille. Vous pouvez aussi apprendre à réparer vos machines, afin de prolonger leur espérance de vie, lors de Repair café par exemple. Pour les vêtements c’est pareil, apprendre à repriser, recoudre, ceux qui sont légèrement abîmés .Ou encore améliorer et personnaliser ceux qui pourraient nous lasser.

Pour faire circuler ce dont on ne veut plus. Organisez des trocs party ou des gratiferias,dans votre quartier , entre copines ou au travail. Il existe également des sites de don sur internet.  Si vous souhaiter récupérer quelques menues monnaies, il y a évidement les vides greniers, et plein de sites internet ou d’applications pour les smartphones. Si vous avez la flemme ,vous pouvez aussi passer par un magasin dépot-vente. Autant de possibilité de ne plus acheter neuf. (et faire du tri dans ses affaires)

robe vintage Dormance Petit Chat Grain

Robe vintage / crédit photo Dormance Petit Chat Grain

J’ai aussi acheté quelques CD, car oui j’apprécie d’ avoir les CD de groupes que j’aime, chez un disquaire d’occasion de Saint Malo.(deux dans l’année , ça va 😉 ) Mais pour les disques, les dvd comme les livres , le meilleur moyen de ne pas en acheter neuf, c’est de se rendre en médiathèque ! Il existe aussi le système de cabanes à livres dont je vous ai parlé ici.

Un des achats où j’ai du déroger à la règle, fut mon casque de vélo. Par question de sécurité, il est préférable de l’acheter neuf. Mais globalement je suis assez contente de moi, concernant le défi, j’ai tenu bon ! En même temps, je n’avais pas besoin de grand chose cette année. J’étais surtout à la recherche de quelques vêtements précis, pour en remplacer d’autres car j’ai pris du poids. Je me suis aussi fait plaisir mais toujours d’occasion et de manière réfléchie et raisonnée. Donc à mes yeux ce défi n’a rien de lourd, cela peut prendre parfois un peu de temps de recherche. Mais sûrement autant que de tourner dans un magasin à tout regarder.

Et en 2019 !? L’aventure continue..En plus ça rime, Rien de neuf en 2019. Zero waste France relance le défi, un site a même été crée pour guider ceux qui se lanceraient dans ce nouveau mode de vie  : https://riendeneuf.org . Et vous pouvez aussi trouver d’autres informations sur le site de Zero waste France

Moi je continue le défi, et vous , ça vous dit ?

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s