Ils ont des chapeaux ronds…

La Bretagne a un aspect particulier en mon coeur, un lien secret, un amour profond, que je ne pourrais pas expliquer. Un je ne sais quoi qui me touche, ses mystères, ses traditions, sa musique, ses paysages. Toujours curieuse de découvrir une nouvelle partie de ce coin de France, j’avais profité d’une exposition du créateur Pascal Jaouen, pour visiter Quimper , Concarneau et l’attractive forêt de Brocéliande !

Pascal Jaouen mêle tradition et modernité, broderies typiques et perles, frous frous et bigouden. On y sent la force des éléments et de la nature ,qui l’inspirent. Ce fut une petite exposition, mais de bien belles créations.

Minolta DSC

Quimper la paisible…Un thé au soleil en terrasse face à l’église, et petit tour de marché à la recherche de chouchen (mon petit pêché mignon, l’abus d’alcool est dangereux tralala). Ses façades nous font voyager dans le temps, et le centre piéton  nous permet d’en profiter au maximum.

Petit arrêt à Concarneau, le temps de manger une glace et visiter l’essentiel :l’ancienne île fortifiée , petit écrin attaché à la modernité par un pont. Nous nous sommes promenés sur les remparts de la ville close, observant le port et ses bateaux, quelques oiseaux goulus..Mais malheureusement, les petites ruelles par beau temps sont vites pleines de gens, et surtout pleines de boutiques comme on peut en trouver à Carcassonne ou au Mont St Michel. Qui à mes yeux, dénaturent un peu les lieux, surtout quand ce sont des magasins de babioles fabriquées en Asie.

Et enfin Brocéliande , la belle ! Tant rêvée, tant convoitée…j’y étais enfin ! Et j’y retournerai, pour m’y perdre et sortir des sentiers battus. Les sens en émois, et le coeur ouvert à 100 %, certains de ces lieux dégageaient une force incroyable, et pourtant nous sommes allés sur les plus touristiques. La tombe de Merlin parée d’offrandes et de petits mots, la fontaine de Jouvence (je ne peux pas le prouver par photo, car je n’assume pas ma tête à côté de la fontaine), et un lieu très mystérieux , vraiment impressionnant, remplit de cairns. Peut être était ce le Val sans retour ?

Encore un beau moment de rêverie, comme sait nous en offrir cette région…

Et vous, connaissez vous ces lieux ? Cela  vous tenterait il d’y aller ?

 

 

Dans les pas de Giono

Quelques jours dans les Alpes de Haute Provence…

Découverte d’un bout de Provence, sans partir loin. Un dépaysement bienfaisant. Une nature magnifique à perte de vue, un calme incroyable.Ressourçant moment au milieu des chênes et la tête dans les étoiles, à observer galaxies et étoiles filantes. A St Michel de l’Observatoire l’oeil rivé derrière une lunette de pro sans trop de pollution lumineuse environnante. Et le plaisir de tomber par hasard sur une petite librairie spécialisée dans les ouvrages sur les plantes et l’écologie…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

IMAG1040

Parfois le bien être et les petits plaisirs s’accumulent ou grossissent telle une bulle. Si bien que le ressenti positif se fait global. Le seul fait d’être dans la nature représente un contentement énorme. S’y rajoute de belles bâtisses, de vieilles pierres, le fait de prendre le temps de musarder dans l’immense librairie de Banon « Les bleuets ». Ecouter les insectes, le vent dans les arbres, observer les couleurs changeantes du ciel et sa lumière sur les champs. Marcher, laisser libre court à la pensée au rythme des pas. Faire connaissance avec notre hôtesse, qui nous a régalé d’un superbe repas, bien meilleur que certains restaurants où nous nous sommes arrêtés. Une conversation riche et porteuse. Dormir enfin sereinement, sans bruits et espérer qu’il en fût toujours ainsi.(gîte Le trait ) 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Se lever et enfin sentir la fraîcheur, dont nous manquions cruellement depuis des mois. rien que le cadre du petit déjeuner est réconfortant, longue table en bois, cheminée dans le dos, éteinte mais rassurante. Randonnée pour punks le long des crêtes,où le paysage s’ouvre à nous au fil des pas, toujours plus beau. Vue grandiose sur la Montagne de la Lure et ses environs, jusqu’au Mont Ventoux. Au 360° des monts et merveilles, des papes et anti papes, cairns repères. Et le vent qui nous rafraichit malgré le soleil et l’effort. Tout prête à rêver, jusqu’aux clochettes des brebis et moutons.

IMAG1044

Le repos du juste après 3h et demi de marche, se voit accompagné de la pluie salvatrice. Qui me pousse à vraiment ralentir le rythme et profiter du calme à lire et rêvasser.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La pluie a refroidi l’air, que c’est bon ! La nature est comme au ralenti et semble se délecter de ce petit déluge. Les odeurs sont démultipliées. Il semblerait que les tiges coupées de la lavande sentent plus que la fleur elle même… Rencontre d’une chevrière et de sa magnifique bâtisse à l’Hospitalet (ses fromages sont délicieux). Visite de son gîte pour randonneurs (re) construit petit à petit sur 4 années. Tout cela est tellement inspirant. Des envies germent, des projets peut être…mais surtout le souhait de se dire que tout est possible. Ces femmes qui vivent dans un milieu dit rude, et qui se réalisent, créent leurs vies comme elles l’entendent. Doucement mais sûrement, elles atteignent leur but. Le courage est en nous, suffit d’avoir l’audace.

En cadeau bonux :Mes trouvailles à la librairie L’essentiel le Jardin des livres de Saint Michel de L’observatoire : de quoi me soigner avec les plantes en tisanes: Aux herbes de la Saint Jean de Pascal Masdam

IMAG1105

Et à la librairie de Banon Les bleuets :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Weekend dans les Pyrénées Orientales

La chaleur harassante n’a pas eu raison de nous. Les saltimbanques du dimanche. Nous voila partis 3 jours pour participer au Festival de théâtre de Saint André. Un avant goût de vacances .Etape à Perpignan le temps de tous se retrouver, de boire quelque chose de frais et manger un bout. Malgré une sauce vinaigrette confondue avec une crème anglaise. Les quelques façades perpignanaises que j’ai vu m’ont données envie d’en voir plus…une autre fois. Soirée en bord de mer à Argelés. La Miami des Pyrénées Orientales avec sa promenade en bord de mer, ses cocktail XXL et ses boutiques à gogos. Le soleil et le sable sont brûlants. Il a fait bon attendre que la température baisse en papotant et jouant aux mots fléchés entre copines, à l’ombre d’un laurier en fleurs.  L’accueil est bourru mais généreux .

 

Après une journée sous le signe du théâtre et se clôturant par une soirée au théâtre verdure de Saint André sirotant un rivesaltes frais.ciel d'été dormance Petit chat Grain

Direction Collioure la belle. La mer à la montagne.La montagne à la mer. Des vignes et des belles pierres. Comme une envie de revenir hors saison, pour en profiter pleinement. Une magnifique découverte !

 

Et en cadeaux bonux: j’ai un peu craqué niveau achats inutiles… 3 romans historiques d’auteurs régionaux (dont un qui n’apparaît pas sur la photo Un templier à Palau de Robert Azai) et 2 bagues de créateurs trouvées à Collioure à l’atelier ô Temps d’artistes 8 rue Dagobert.

bague espritmosaik

bague espritmosaik

Minolta DSC