Visite du Jardin des Hérissons

Durant mon séjour en Bretagne, j’ai pu participer aux portes ouvertes du Jardin des Hérissons qui se situe non loin de Dinan, dans le lieu dit au joli nom de la Hérissonnais.Que j’ai eu du mal à trouver du premier coup.  C’est un jardin pédagogique ouvert à tous, qui propose d’apprendre à travailler la terre en respectant la biodiversité, mais s’y déroulent aussi des ateliers de yoga ou encore de poterie. Ce jardin n’utilise que des méthodes naturelles et réussit à produire 850kg de légumes sur 70 mètres carré. Résultat de plusieurs années d’observation et d’expérimentation. Et d’utilisation de semences anciennes non hybridées.  Je voulais donc tout en vous présentant les lieux, en profiter pour vous expliquer quelques termes qui reviennent régulièrement lorsque que l’on parle d’agriculture ou de potagers naturels. Ici est mis en place l’agroécologie, la culture en butte (ou permaculture) et les mandalas énergétiques . Un mélange de fleurs et de légumes qui s’associent et s’entraident.   Un peu à l’image des bénévoles présent ce jour là , mais aussi des artistes ou associations venus faire connaître leurs activités.

le jardin des Herissons

Une bien belle journée, dans un cadre paisible où il était possible de tester gratuitement des ateliers de bien être ou créatifs. De rencontrer des associations autour de la nature, entre autres ,de récupération de bois  pour créer des meubles, ou de promotion de l’utilisation du vélo…Nous pouvions déguster de bonnes tisanes avec les plantes du jardin. Des crêpes ou même des petits pains fait directement dans le four à bois du jardin. Pour ma part j’ai suivi la visite guidée, qui nous a amené jusqu’au compost et à la serre des semis. Le jardin des Hérissons est aussi un refuge LPO, donc un endroit où on protège et observe les oiseaux. Si vous voulez découvrir leur site c’est par ici

Qu’est ce que l’agorécologie ?

C’est une démarche qui met en oeuvre des pratiques prenant en compte les équilibres de la nature et les services qu’elle rend. Cela permet de réduire son empreinte environnementale et de tenir compte de la biodiversité. Tout d’abord en réduisant voire annulant l’utilisation d’engrais chimiques et autres pesticides qui polluent l’air, l’eau et la terre. C’est aussi s’adapter au territoire (cela variera donc d’une région à l’autre, d’un terrain à l’autre) du type de terre et de la météo. Ces terrains doivent contenir une certaines diversité de faune et de flore, en multipliant les éléments paysagers comme des mares, des haies, des bandes d’herbes etc. Un principe important de l’agroécologie est la rotation des sols, qui permet de ne pas épuiser la terre et au contraire de la nourrir et la régénérer. C’est à dire « une culture passe d’une parcelle à l’autre, les cultures en place se complétant dans leurs efforts à la terre. » Ces changements de place préviennent et évitent l’installation de maladies, de ravageurs et d’herbes entrant en concurrence avec la culture. Système qui permet aussi -contrairement aux monocultures- de réduire l’utilisation de pesticides. Cette pratique met également de côté les labours qui tuent les nutriments et assèchent ou érodent les sols. Il suffit juste d’aérer la terre de temps en temps, ce qui permet aux vers de terre de rester et faire leur travail, de même que d’autres insectes nécessaires au bien être de la terre. L’agroécologie est le contraire d’une agriculture intensive sur des centaines d’hectare. Il y a moins d’espace mais de meilleure qualité.

(sources: France Nature Environnement)

IMG_E0421

Qu’est ce que la permaculture ?

Cette technique s’inspire du fonctionnement des écosystèmes (comme en observant comment fonctionne une forêt par exemple) et des savoirs faire traditionnels respectueux de l’environnement et des êtres vivants. Ses 3 piliers sont les soins à la terre, les soins aux gens et le partage équitable. Une culture durable, permanente et éthique qui s’étend au dela du jardin , mais aussi dans l’habitat, la manière de vivre, de consommer, l’éducation…quasi une philosophie de vie. Concernant le jardinage , en permaculture ,il est souvent fait référence à la culture en butte.( Une technique parmi tant d’autres.) Il s’agit d’un système de couches ou lasagnes fait d’éléments végétaux divers, une couche de broyat, une couche de feuille, de terre, de cartons etc Afin de créer un humus nourrissant et complet. Cela permet aussi un potager accessible, sans se casser le dos pour récolter. Une autre technique très répandue , est l’association végétale, par exemple le basilic plantés aux pieds des tomates, afin d’éviter des maladies. Ou des plantes ayant besoin d’ombre sont semées à l’abri des feuilles de plantes plus hautes. Avec au milieu de tout ça des plantes mellifères. Le jardin des Hérissons est un exemple parfait pour illustrer tout cela. Tout cela est choisi en fonction du relief, des besoins, de l’orientation par rapport au soleil.

Jardin des Hérissons

Mandala végétal du Jardin des Hérissons

Qu’est ce que le mandala végétal ou potager énergétique ?

Inspiré de la tradition Indo-tibéthaine , il est orienté en fonction des quatre points cardinaux et relié aux éléments.

Au Sud : Elément Feu , ensoleillé, on y trouve des plantes de couleurs rouge orangé et les fruits.

Au Nord : Elément Eau , on y trouve des plantes fleuries, des végétaux au ras du sol type choux et salade.

A l’Est : Elément Air, on y trouve des plantes hautes, avec des tiges creuses, des fleurs,aux couleurs pastels  qui attirent les pollinisateurs.

A l’Ouest : Elément Terre, on y trouve les légumes racines, des couleurs plus sombres , des plantes qui nécessitent du compost et ont des racines fortes.

Les tracés à l’intérieur du cercle représentent des symboles communs à toute l’humanité. Les plantes sont installées en correspondance des divers éléments. Cette forme de l’énergie (cela donne visiblement plus de production et les plantes poussent plus vite et plus belles que dans un jardin traditionnel, au dire de la directrice du Jardin des Hérissons) Et cela apporte une protection , car la forme décontenance les animaux, qui ne reviennent plus. Encore une fois, avec cette technique le but est de fortifier et enrichir la terre, tout en la travaillant. L’association de différentes plantes, même avec certaines dites sauvages aide à créer une synergie. Tout en ménageant les équilibres.

Un lieu à découvrir si vous passez par la Bretagne !

Le jardin des hérissons​
Adresse:
La hérissonnais
22630 LES CHAMPS GERAUX

Une réflexion sur “Visite du Jardin des Hérissons

  1. Pingback: L’éco-centre du Trégor | Dormance Petit-Chat-Grain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s