Atelier récupération de palettes

Je vous ai récemment parlé de L’éco-centre du Trégor , en juillet dernier j’ ai participé dans ces lieux ,à un atelier de création d’un séchoir à plantes à partir de palettes récupérées. C’est avec Guillaume Crnkovic , que j’ai été initié. Vous le trouverez sous le nom de Palette bretonne, pour voir ses réalisations.

Ce qu’il faut savoir sur les palettes : certaines sont consignées mais la plupart peuvent être récupérées auprès de magasins.Renseignez vous avant de les prendre. Bien que le bois utilisé pour les réaliser est de moins en moins traité. Il vaut mieux faire attention à la qualité de ce dernier. Pour cela, il faut ouvrir l’oeil, normalement, sur ce qui est écrit dessus (comme le port salut) . Si vous voyez le sigle HT, cela signifie que la palette a été traité thermiquement. C’est donc sans danger puisque sans produits chimiques polluants. MB signifie bromure de méthyle, un gaz toxique, à éviter.

Notre « prof » avait démantelé les palettes et prédécoupé certains morceaux pour gagner du temps. Mais il nous a montré comment enlever au mieux les clous sans abîmer les lattes . Tout en douceur et en force retenue avec un mini pied de biche et une masse en caoutchouc.

Etape suivante couper les morceaux tous à la bonne taille afin de créer le cadre du séchoir (environ 60cm de longueur sur 27,5 de largeur, mais vous pouvez adapter selon votre espace et vos besoins) .Poncer pour éviter les échardes et aplanir . Le voile plastifié utilisé pour le fond est également de la récupération. Le tendre sur le cadre et l’agrafer. Puis le coincer , en rajoutant des bords d’environ 7 cm.Ce qui permettra de laisser passer l’air tout en empilant les cadres.

Dernière étape, rajouter les pieds. Nous avons réalisé tout ça le temps d’un après midi. J’étais épatée de repartir avec mes deux séchoirs, même si à la fin la fatigue et la forte concentration m’ont fait clouer les pieds au mauvais endroit.

Il ne restait plus qu’à tester ! En plaçant les séchoirs dans un endroit sec et aéré, pour ma part en intérieur. Il n’est pas très conseillé de laisser ses plantes à sécher en plein soleil.

Camomille du jardin

Et vous ? Vous avez déjà fabriqué des objets avec les palettes ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s